mardi 17 mars 2015

Double jeu mortel, par Rosalie !



Double jeu mortel, c’est mon dernier thriller paru chez VFB Éditions, et apparemment, il vous plaît bien. Une autre chronique vient de m’arriver et elle est signée par l’une des Reines de la nuit, ce blog littéraire que vous connaissez bien maintenant. Si toutefois cela ne vous évoque rien, je vous invite à visiter ce site, vous serez rapidement conquis.


Rosalie, l’une des administratrices du blog littéraire Les Reines de la nuit, est donc la Reine des lycanthropes - Heu... ça ne s’invente pas - et elle signe ce joli retour de lecture. Je connaissais déjà Solenn, la Reine Vampire et surtout, Fatima, Reine des ténèbres qui me chronique habituellement. Par conséquent, j'ai la chance de connaître maintenant les trois Altesses royales de cette Cour légèrement différente. Merci à toutes les trois !
Rosalie a bien aimé Double jeu mortel et signe donc sa première chronique sur l’un de mes titres. Avec un 5/5 et un coup de cœur, je ne peux qu’être ravi ! Merci Rosalie.
Je lui cède la place et vous souhaite bonne lecture. Bien entendu, ce commentaire rejoint les précédents, en rubriques Avis des lecteurs et Blogs littéraires. Déjà la dixième chronique... Merci Vos Majestés !
Blog Les Reines de la nuit : http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/


Résumé
Jordan Falco est un fonctionnaire des affaires étrangères, en pleine crise de couple. Ses absences à répétition poussent Nolwenn à songer au divorce. Pour se faire pardonner, il lui offre trois semaines de luxueuses vacances dans les Îles Marquises, avec palaces et croisière.
Pendant ce temps, un navire russe, le Vostochnaya Dymka, est affrété en secret pour transporter un réacteur nucléaire à destination de Cuba. Avant le départ, un commando des forces spéciales russes se présente et embarque une étrange cargaison. Le vaisseau quitte Vladivostok et se dirige plein Sud pour tromper les satellites de poursuite américains.
Mais ce que ni les uns ni les autres n’avaient prévu, c’est un ouragan de force 5 qui balaie tout le Pacifique Sud et qui remonte vers la côte Ouest des États-Unis. C’est au milieu de la tempête que Nolwenn réalise que Jordan n’est pas forcément celui qu’elle pense et que les apparences sont souvent trompeuses.

Excellente journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.