samedi 6 juillet 2019

Piège mortel au Vatican, les chroniques !


La 7e enquête du commandant Gabriel Gerfaut est sortie le 18 juin et depuis, j’avoue que je reçois beaucoup de messages. Je tiens à vous remercier pour votre gentillesse et votre engouement pour ce flic si particulier ! Aujourd’hui, je vous parle de deux chroniques signées par des blogs qui me suivent régulièrement et que je souhaitais mettre à l’honneur. Suivez le guide !


Pourquoi évoquer deux blogs plus particulièrement ?
Eh bien, c’est tout simple ! Les deux administratrices sont devenues des amies avec le temps. Elles me lisent régulièrement afin de chroniquer chacune de mes publications, quel qu’en soit le genre. Attention, ne vous méprenez pas ! Elles ont gardé leur liberté de penser comme de parole et leur objectivité ne peut être prise en défaut. Bien au contraire. Je pense qu’elles seraient les premières à ne pas me faire de cadeau si je devais me louper, car… qui aime bien, châtie bien !
Ensuite, j’ai voulu vous en parler et vous faire lire ces deux retours de lecture, car s’ils sont différents à la base, l’une et l’autre vous feront découvrir le livre d’une manière très détaillée, approfondie et très argumentée. En résumé, j’adore leur style et après avoir lu ces deux chroniques, vous aurez envie de lire cet épisode de Gerfaut, c’est une certitude. Une dernière précision, aucune des deux n’a jamais spoilé mes romans, même si elles en disent beaucoup ! Un bel exercice de style. Chapeau, Mesdames et un grand merci.

La chronique de Soly’s Books
Elle a un don pour entrer dans les moindres détails, sans rien laisser passer, devinant presque là où je veux aller dans les prochains épisodes. Le style est fouillé et franchement, même si la chronique est longue, prenez le temps de tout lire. C’est très intéressant.

La chronique de Goewin
Comme la précédente, c’est un retour détaillé qui va dans le fond des choses. Encore une fois, le texte est long, mais vous aurez aussi des illustrations pour vous présenter les différents endroits que vous retrouverez dans le roman. C’est une excellente idée à laquelle j’adhère complètement. De quoi nourrir votre imagination et accompagner votre lecture de la meilleure façon.

Conclusion
Moins d’une semaine après sa sortie, Piège mortel au Vatican se classait dans le Top 50 Amazon, Kobo… et je n’ose vous dire le nombre de messages que j’ai reçus depuis le 18 juin. Les fans du commandant ont décrété que ce 7e opus était le meilleur de toute la série et vous avez su me le dire. Merci pour tous vos retours, ça me touche toujours de vous lire. D’ailleurs, je ne discute pas… le lecteur est roi et je respecte votre avis. Si vous dites que c’est le meilleur, je veux bien vous croire. J’en profite pour vous annoncer que le prochain sortira en fin d’année et non, je ne vous dirai rien de la prochaine intrigue !



PIÈGE MORTEL AU VATICAN

■ Genre : Thriller
■ Paru le 18/06/2019 aux Éditions du 38
■ Disponible en broché ou numérique
■ 415 pages
■ Broché : 20,00 € - numérique : 6,99 €

Résumé
2 décembre 2018
Le commandant Gerfaut et ses adjoints sont invités en Italie pour donner une conférence. Ce qui ressemblait à des vacances tourne vite au cauchemar. Dès leur arrivée à Fiumicino, ils sont la cible d’un attentat qui fait de nombreuses victimes. Adriana est grièvement blessée et lutte contre la mort. Bien qu’abattu et démoralisé, Gerfaut se joint au capitaine Paola Tempesti, de la Sécurité Intérieure italienne. Poursuivant un témoin disparu, ses investigations le mènent au Parrain de Cosa Nostra. L’enquête piétine, mais quand on cherche la vérité à Rome, les mystères du Vatican et le silence de l’Opus Dei ne tardent pas à brouiller les pistes. Il va traquer les coupables, quitte à mettre la Ville Éternelle à feu et à sang.
Résoudra-t-il cette énigme ? Quel effroyable secret se cache derrière tous ces crimes ?
Le commandant n’a plus rien à perdre et il ira au bout de lui-même.


Bon week-end !
Amitiés littéraires.

dimanche 30 juin 2019

Ma journée de dédicaces chez France Loisirs Rouen !


Hier, samedi 29 juin, je m’attendais au pire avec cette canicule qui rendait l’atmosphère irrespirable, dès les premières heures de la matinée. En me rendant à la boutique France Loisirs, je pensais que cette journée serait longue et difficile, avec une évidence à la clé. Les lecteurs ne seraient pas au rendez-vous et pour cause ! Et comme d’habitude, quand on s’attend au pire, c’est le meilleur qui arrive. Je vous raconte donc ma journée en détail.


La journée
Quand je suis arrivé comme prévu vers 10 h, j’ai été accueilli par Jordan, l’un des vendeurs sympathiques de la boutique. J’ai pu saluer Manu et Estelle, deux autres vendeuses que je connaissais un peu mieux pour les avoir vues plusieurs fois avant cette journée. Un café d’accueil m’a été offert et j’ai découvert ma table de dédicaces. Le moins que je puisse dire est que le poste de travail était à la hauteur du dynamisme de l’équipe ! Même les petits gâteaux et les bonbons n’avaient pas été oubliés ! Notez un détail qui a son importance : la boutique est climatisée et je ne vous cacherai pas mon soulagement quand de la fournaise extérieure, je me suis retrouvé dans une ambiance tempérée, des plus agréables.
J’ai un gros défaut, je bois beaucoup (trop) de café et chez France Loisirs à Rouen, j’ai eu une Senseo à disposition. Quel régal ! Sans façon, l’équipe m’a laissé l’utiliser à volonté. Merci !


Très rapidement, les premiers clients sont arrivés et à cet instant, j’ai vu la différence avec d’autres séances de dédicaces. D’une part, les personnes étaient prévenues de ma présence et surtout, Manu, Estelle et Jordan expliquaient systématiquement à toutes et tous qu’il y avait un auteur dans la boutique et que c’était le moment de le découvrir comme de s’intéresser au livre présenté. Je vous rappelle que j’y étais pour Le manoir des fantasmes, un roman érotique, et il n’y a rien de plus difficile à placer. Beaucoup se sentent gênés de parler érotisme… Bref, cette façon de faire a largement et très vite porté ses fruits puisque j’ai signé sans arrêt, du matin au soir. Quelle belle efficacité ! Je dois beaucoup à l’équipe de vente et à l’organisation en amont qui sont pour beaucoup dans le succès de cette journée.
Les rencontres ont été fructueuses, les échanges sympathiques et je n’ai pas vu le temps passer, compte tenu de l’affluence régulière. Comme je ne reste jamais assis en dédicaces, je suis reparti très fatigué le soir, mais avec le sourire aux lèvres. En résumé, on remet ça quand vous voulez !

Les remerciements
Bien entendu, je remercie en tout premier l’équipe de vente ! Un énorme merci à Manu, Estelle et Jordan, pour leur gentillesse, leur sourire, l’efficacité générale et le succès de cette belle journée. C’est avec plaisir que je reviendrai chez vous ! Si vous êtes membre du Club, n’hésitez pas à passer les voir. Promis, vous serez bien reçus et ils sauront vous guider dans vos lectures, vous conseiller en fonction de vos recherches et ils mettront un point d’honneur à satisfaire toutes vos attentes. Eh oui, quand c’est bien, il faut le dire !
Merci à France Loisirs et son service marketing. Bien annoncer une dédicace rend les rencontres plus simples et les ventes décollent. Arrêtez de rêver, amis auteurs, notre talent et notre notoriété ne font pas tout et la logistique est très importante, voire prépondérante sur tout le reste.
Enfin, merci à celles et ceux qui sont repartis avec le livre sous le bras, ainsi qu’aux autres, avec qui j’ai pu parler littérature, livres et auteurs et qui n’hésiteront pas revenir me voir si je dédicace dans un autre genre. Le rendez-vous est pris.
Enfin, un merci spécial à deux lectrices. D’abord Agathe avec qui j’ai pu faire connaissance et discuter du livre qu’elle possédait déjà. C’était gentil de venir me voir, malgré la canicule infernale qui régnait (Quant à Valentin, je le reverrai cette semaine…). Ensuite, une mention spéciale à Chloé, qui avait aussi dévoré le livre en deux jours. Elle a été surprise de me trouver là lors de sa visite et n’a pas hésité à faire un aller-retour chez elle pour revenir avec son exemplaire que j’ai ainsi pu lui dédicacer.

Un fait marquant
Je ne peux faire autrement que citer un fait marquant qui m’a beaucoup touché. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, je vous rappelle que le premier épisode des enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut, Que son règne vienne, avait été publié par France Loisirs, en 2015 et ça avait été un joli succès.


Eh bien, quatre ans après, les lectrices et les lecteurs s’en souviennent encore ! Quasiment tous les gens que j’ai rencontrés m’en ont parlé. Je peux vous dire que ça m’a fait chaud au cœur ! Deux jeunes femmes ont même affiché une application sur leur portable et me l’ont mis sous le nez en me disant à peu près ça :
Eh, vous voyez ! Je l’ai votre thriller ! Je savais bien que votre nom me disait quelque chose…
Ce qui donnait l’occasion de parler des épisodes suivants de Gerfaut puis de revenir sur Le manoir des fantasmes, objet de la dédicace du jour. Quoi qu’il en soit, vous imaginez bien que ça m’a fait très plaisir d’évoquer Gerfaut et je pense qu’il est attendu de pied ferme chez tous ces lecteurs, fans de thrillers.


La boutique de France Loisirs Rouen
Vous l’avez compris, je recommande chaudement cette boutique et l’équipe qui y travaille. Si vous êtes membre, passez les voir, vous ne serez pas déçu.
37 bis Rue Jeanne d'Arc - 76000 Rouen. Tél : 02.32.12.01.43

Si vous n’avez pas pu passer le samedi 29 juin
En fin de journée, je me suis mis d’accord avec Manu. Si vous n’avez pas pu venir ou si la canicule vous a fait renoncer, ce n’est pas perdu ! Étant donné que je réside à proximité, Manu a mes coordonnées et m’appellera s’il y a d’autres dédicaces à faire. Je sais qu’il reste quelques exemplaires du manoir des fantasmes sur place, mais vous pouvez toujours le commander. Ensuite, passez à la boutique et laissez-leur votre livre ainsi que votre prénom. J’attendrai qu’il y en ait plusieurs et je passerai les signer afin que votre exemplaire soit aussi dédicacé. Elle est pas belle la vie ?



LE MANOIR DES FANTASMES

- Collection Piment Rouge
- Version brochée - Format poche
- 296 pages
- Référence France Loisirs : 10138348
- Prix : 9,99 €

Résumé
Qui aurait deviné que le majestueux manoir cachait un temple dédié aux plaisirs ? Certainement pas Céline, qui y passait toutes ses vacances d'été.
Lorsque sa tante lui confie les clés, elle découvre une autre version de la demeure. Aussitôt le jeu de piste commence, des bibliothèques abritant des traités indécents aux placards accueillant des accessoires dont la vue la fait rougir, Céline arrive bientôt au grenier, antichambre des fantasmes. Et très vite, la jeune femme a envie de mettre en pratique toutes ces excitantes découvertes…


Bon dimanche !
Amitiés littéraires.