mercredi 12 décembre 2018

Mes lecteurs ont la parole, Anne-Marie Dulhoste !


Dans la série des interviews, voici le huitième portrait de lecteur que je vous présente. Cette fois, je vous fais découvrir l’approche littéraire d’une jeune retraitée, issue d’un milieu professionnel peu fréquent. Je la connais en tant qu’amie, bien sûr, et j’ai pensé que ses réponses apporteraient une autre approche.


Explications des interviews
Bien entendu, le but n’était pas de tout faire tourner autour de moi, mais bien de découvrir vos préférences, vos goûts, vos habitudes de lecture… Pour mieux comprendre vos attentes, savoir qui vous êtes, j’ai fait suivre un questionnaire à quelques-uns d’entre vous.
Aujourd’hui, c’est Anne-Marie Dulhoste qui se lance et à qui je cède immédiatement la parole.

LES LIVRES ET VOUS ■


1/ Pour planter le décor, merci de vous présenter
J’ai 60 ans et je suis à la maison. J’ai longtemps travaillé comme secrétaire et hôtesse d’accueil dans une communauté religieuse de frères Carmes qui organisaient des retraites spirituelles. Aujourd’hui je suis l’heureuse esclave d’un magnifique chat gris qui m’a adoptée après avoir été lâchement abandonné. Je suis également la tante gâteuse de deux neveux et la grand-tante énamourée d’un petit Noah de cinq mois. Mes loisirs… Quelle question ! la lecture bien sûr !

2/ Quel style de lecteur êtes-vous ?
Je suis une lectrice passionnée depuis toujours. J’ai commencé très tôt à lire et c’est devenu avec l’imagination mon moyen d’évasion favori. Enfant, je devais me cacher pour lire car c’était très mal vu par ma famille, assimilé à de la paresse ou je ne sais quoi. Dès qu’on me voyait un livre entre les mains, on se dépêchait de me l’enlever et de me charger d’une tâche ménagère. Inutile de dire que j’ai développé une horreur indéracinable pour ces mêmes tâches ménagères et un goût indicible pour la liberté et la rébellion.
Je lis partout et tout le temps. Où que j’aille, j’ai toujours un livre qui m’accompagne (je ne vous dis pas le poids de mes bagages avant l’invention de la liseuse numérique ou de la bibliothèque grâce aux livres numériques). Donc je ne risque jamais de m’ennuyer dans une salle d’attente ou dans des embouteillages… Et je ne m’endors jamais sans avoir lu quelques pages avant d’éteindre la lumière. Il m’arrive même de lire plusieurs livres en même temps.

3/ Quels sont vos genres de lecture préférés ?
J’ai envie de dire tous les genres mais à condition que les personnages aient de belles valeurs : loyauté, bonté, courage, sens de l’honneur… S’il y a de l’humour, c’est encore mieux et je préfère nettement que le livre se termine bien. Je n’aime pas les livres qui me plombent le moral.
À l’heure actuelle, je lis surtout des thrillers et policiers, des romans historiques, de la fantasy, un peu de science-fiction, des romances, quelques livres de spiritualité.

4/ Comment choisissez-vous vos livres ? Vous arrive-t-il de suivre des conseils de lecture ?
Je choisis d’abord en fonction de l’auteur. Lorsque j’aime ce qu’il écrit, j’ai tendance à me procurer tous ses livres. Dans ce cas, je fais comme les écureuils, je stocke, j’engrange.
Ensuite, la couverture d’un livre peut m’attirer ainsi que le titre. Tout va dépendre alors du résumé. S’il me plaît et si les critiques sont bonnes (mais je lis en premier les critiques négatives), alors je n’hésite pas.

5/ Vous êtes plutôt numérique ou papier ? Pourquoi ?
Pour les livres que j’aime et que je sais que je relirai, je suis papier. Rien ne vaut un livre papier ! Il y a la beauté de la couverture, la bonne odeur de livre, le plaisir de le tenir entre ses mains, de le feuilleter…
Par contre, j’achète beaucoup de numérique. C’est moins cher et surtout j’ai tout de suite le livre. C’est immédiat. Ensuite, cela ne prend pas de place. Hélas pour moi, les murs de mon appartement ne sont pas extensibles et j’ai horreur de me séparer de mes livres même si pour me consoler, je me dis que cela permettra à d’autres de les découvrir.

6/ Où achetez-vous vos livres, en général ?
Pour le numérique, essentiellement sur Amazon, par commodité. C’est rapide et en plus, ils ont la liste des livres que je leur ai commandés, ce qui m’évite de l’acheter en double. Cela m’est déjà arrivé.
Pour le papier, cela dépend. Quelquefois dans les grandes surfaces, les maisons de la presse, à l’unique librairie d’Agen, à l’espace Culturel Leclerc à Langon ou directement aux Éditions du 38, à Anita, par exemple…


7/ Combien de livres possédez-vous et quel est celui que vous pouvez relire sans jamais vous lasser ?
Pfff impossible de te donner un chiffre exact pour les livres papier. 1500 ? Plus ? Il y a des piles de livres partout chez moi + 1192 e-Pubs + 566 Kindles.
Les livres que je relis sans me lasser : Le petit Prince de Saint-Exupéry ; la série des Angélique d’Anne Golon ; la série des Tara Duncan de Sophie Audouin-Mamikonian.


8/ Quel est le TOP 3 de vos auteurs préférés, français et/ou étranger ?
Saint-Exupéry, Le petit Prince ; Lettres à sa mère ; Vol de nuit ; Terre des Hommes…
Élisabeth Goudge, La colline aux gentianes
Daphné du Maurier, L’aventure vient de la mer (encore intitulé La crique du Français)
Gilles Milo-Vacéri, Terre des Loups (eh oui, depuis que je te connais, tu fais partie de mes auteurs préférés que j’aime relire.)

VOUS ET MOI ■

9/ Comment et par quel titre m’avez-vous découvert ?
Je t’ai découvert avec « Les amants du Titanic » puis ensuite j’ai eu la chance d’échanger avec toi grâce à Facebook et j’ai lu « L’affaire Aurore S. ». Depuis je lis tous tes livres et c’est à chaque fois un coup de cœur.

10/ Dans mes romans, lequel a votre préférence ?
Pffff, tu n’es pas drôle ! Comment veux-tu que je me cantonne à un seul livre ? Bon je dirai « Terre des Loups » pour Alpha, Riga et aussi Greg… Et puis d’abord, quand on aime on ne compte pas, donc je rajoute « Les larmes de Satan », tous les Gerfaut et « Africamorphose »… Pour faire court, si je devais partir sur une île déserte, j’emporterais tous tes livres sans exception, na !

11/ Dans quel genre aimeriez-vous me voir écrire ?
Pourquoi pas un thriller historique ou un pur fantastique ?

12/ Expliquer ce qui vous plaît le plus dans mon écriture ? Idem, quel est mon plus gros défaut d’écriture ?
Alors ce qui me plaît le plus :
- tes personnages. Ils sont toujours très humains, on s’attache très facilement à eux. Quelque part, ils deviennent des amis, des membres à part entière de ma famille. Ils ont de belles valeurs : altruisme, courage, sens de l’honneur, fidélité en amitié... Ils n’hésitent pas à désobéir aux ordres pour sauver quelqu’un, ils n’abandonnent jamais un ami ou un équipier derrière eux. Ils ont du respect pour l’autre en tant que personne et ne s’inclinent jamais devant quelqu’un qui ne le mérite pas. Peu importe le grade ou le rang dans la société, la politique. Ils ne baissent jamais les bras, ils tombent (normal, ce ne sont pas des surhommes) mais ils se relèvent toujours.
- les intrigues. Elles sont toujours passionnantes et très bien construites. À chaque fois, il y a un gros travail de recherche. Tu nous fais voyager, découvrir plein de choses nouvelles.
- l’humour. Il est toujours présent et c’est un plaisir de te lire.
- la note de fantastique qui donne toujours un éclairage particulier à la série des Gerfaut.
- les notes qui sont de vraies mines de découverte et qui donnent souvent un aperçu historique.
- tes livres se finissent toujours bien.

Ton plus gros défaut d’écriture ? Heu... je ne vois pas.

13/ J’écris dans 4 genres bien distincts : érotisme, historique, polar/thriller, aventures. Merci de les classer dans l’ordre de vos préférences.
1 : Polar/thriller
2 : Historique et aventures
3 : Érotique

MINI PORTRAIT CHINOIS ■

14/ Si vous étiez un livre ?
Terre des Loups

15/ Si vous étiez un auteur ?
Saint-Exupéry

16/ Si vous pouviez réaliser votre plus grand rêve de lecteur, quel serait-il ?
Être l’heureuse propriétaire d’une bibliothèque où je pourrais faire venir les auteurs que j’aime et partager mes livres avec d’autres passionnés.

17/ Si vous étiez le héros de l’un de mes romans, lequel serait-il ?
Greg, mais aussi Karan et Antoine. (Ndla : dans l'ordre, les héros de Terre des Loups, Africamorphose et Les larmes de Satan)

VOTRE CONCLUSION

Bon, vous l’aurez compris, je suis incapable de répondre correctement aux questions. Et ceci n’est pas une conclusion, car c’est plutôt le début ou la continuation d’une aventure. Alors je me réjouis déjà de tous les livres que tu vas écrire et que je vais découvrir. Merci Gilles de nous faire rêver, voyager, réfléchir… Et ce qui est génial, c’est que lorsqu’il s’agit de livres, il n’y a aucune limite.

■ ■ ■

Mon commentaire de fin
Ce portrait est encore un beau voyage dans l’imaginaire et dans le monde des livres. Je suis ravi de voir Saint-Exupéry être cité, car il figure aussi parmi mes auteurs préférés. Son œuvre littéraire est incontournable et certains livres devraient être inscrits dans les lectures scolaires obligatoires, rien que pour ses valeurs humanistes.
Je prends bonne note de la suggestion du thriller historique qui semble vouloir revenir à chaque interview. C’est d’ailleurs une coïncidence presque amusante, mais je vous rassure, ça me fait réfléchir très sérieusement.
J’ai été ravi de retrouver mon polar, Les amants du Titanic, qui, comme son nom ne l’indique pas, est bien un roman policier ou d’aventures, mais certainement pas une romance ou un érotique ! De fait, ce livre vous emmènera à bord du Titanic pour une intrigue folle dont le minutage précis colle parfaitement aux dernières heures de ce géant des mers. Je vous le conseille vivement si, tout comme moi, vous aimez ce qui touche de près ou de loin ce transatlantique au destin si tragique.
Merci beaucoup pour ta participation, Anne-Marie !

Excellente fin de journée !
Amitiés littéraires.

mardi 11 décembre 2018

Mes lecteurs ont la parole, Fabrice Spaeth !


Dans la série des interviews, voici le septième portrait de lecteur que je vous propose. Cette fois, je vous fais découvrir l’approche littéraire d’un cadre de grande entreprise que je connais bien et avec qui j’ai lié une profonde amitié quand je résidais près de Rambouillet.


Explications des interviews
Bien entendu, le but n’était pas de tout faire tourner autour de moi, mais bien de découvrir vos préférences, vos goûts, vos habitudes de lecture… Pour mieux comprendre vos attentes, savoir qui vous êtes, j’ai fait suivre un questionnaire à quelques-uns d’entre vous.
Aujourd’hui, c’est Fabrice Spaeth qui joue le jeu et à qui je cède immédiatement la parole.

LES LIVRES ET VOUS ■


1/ Pour planter le décor, merci de vous présenter
59 ans, je travaille au service communication d’une grosse entreprise française, chargé d’analyser et de synthétiser les retombées presse. Passionné de musique, je suis aussi collectionneur de vinyles rock, jazz et blues.

2/ Quel style de lecteur êtes-vous ?
Plutôt occasionnel, au lit, c’est l’un des seuls moments où je ne suis pas en activité, l’esprit dégagé de tous parasites extérieurs.

3/ Quels sont vos genres de lecture préférés ?
J’apprécie les thrillers, l’anticipation, l’humour ainsi que les biographies.

4/ Comment choisissez-vous vos livres ? Vous arrive-t-il de suivre des conseils de lecture ?
La couverture m’attire l’œil, mais c’est le résumé qui l’emporte. Je ne tiens pas compte des critiques et autres avis.

5/ Vous êtes plutôt numérique ou papier ? Pourquoi ?
Papier exclusivement ! Un livre, c’est sensuel, j’aime toucher la couverture, sentir l’odeur du papier, tourner les pages, etc.

6/ Où achetez-vous vos livres, en général ?
Le plus souvent en librairie ou à la FNAC.

7/ Combien de livres possédez-vous et quel est celui que vous pouvez relire sans jamais vous lasser ?
J’ai beaucoup de livres de poche qui ont bien vécu, quand j’étais un lecteur régulier. Celui que je relirai sans me lasser, il y en a deux, de Jean-Luc Benoziglio : Cabinet portrait et Tableau d’une ex.

8/ Quel est le TOP 3 de vos auteurs préférés, français et/ou étranger ?
- René Barjavel, Si j’étais Dieu
- Roy Lewis, Pourquoi j’ai mangé mon père
- Tom Sharp, Wilt

VOUS ET MOI ■

9/ Comment et par quel titre m’avez-vous découvert ?
C’était à Rambouillet, un samedi matin, jour de marché où Gilles dédicaçait « L’affaire Aurore S. » sur le coin de table d’un café, près de la mairie. Ce bar faisait partie de la toile de fond de son thriller. Ce fut une rencontre avec une personnalité très attachante.

10/ Dans mes romans, lequel a votre préférence ?
Les moissons perdues ! J’y ai ressenti l’odeur de la terre, le bruit et la fureur de la guerre pour une histoire tragique.

11/ Dans quel genre aimeriez-vous me voir écrire ?
J’aimerais bien te voir dans un thriller historique, avec des personnages en perruque, des courtisans, quelques comploteurs et bien sûr, un ou plusieurs empoisonneurs !

12/ Expliquer ce qui vous plaît le plus dans mon écriture ? Idem, quel est mon plus gros défaut d’écriture ?
J’aime la fluidité de l’écriture, le souci du détail, le mélange entre romance et scènes à la limite de l’horreur. Les personnages qui doutent, tourmentés, à fleur de peau.

13/ J’écris dans 4 genres bien distincts : érotisme, historique, polar/thriller, aventures. Merci de les classer dans l’ordre de vos préférences.
1 : polar/thriller
2 : historique
3 : aventures
4 : érotisme

MINI PORTRAIT CHINOIS ■

14/ Si vous étiez un livre ?
La guerre des boutons.

15/ Si vous étiez un auteur ?
Hou la la ! L’auteur de ma propre vie, capable de défricher, débroussailler tout ce qui circule dans ma tête et de coucher tout ça sur le papier.

16/ Si vous pouviez réaliser votre plus grand rêve de lecteur, quel serait-il ?
Hou la la, encore ! Un livre dans lequel l’auteur aurait débroussaillé tout ce qui circule dans ma tête.

17/ Si vous étiez le héros de l’un de mes romans, lequel serait-il ?
Julien de Saint, personnage courageux, avec le sens de l’honneur, que beaucoup rêvent d’être. (Ndla : le héros du roman historique, Les moissons perdues).

VOTRE CONCLUSION

Grosses bises !


■ ■ ■

Mon commentaire de fin
Cette interview doit vous paraître plus courte, à l’image de la conclusion, mais je sais que le temps de Fabrice est précieux et, par exemple, qu’il se lève tous les jours à 3 h pour aller travailler. Pour commencer, merci pour ton effort et ta participation, M’sieur !
Hormis les réponses concises, je relève encore une fois la présence et la bonne place du thriller. Idem, j’avoue que le thriller historique, figurant encore une fois dans ce portrait, me tente bien. J’aime l’Histoire et les périodes tournant autour de la Cour des rois. Hmm… Ça mérite une bonne réflexion, compte tenu du nombre de fois où cette suggestion est revenue.
Je te rejoins sur pas mal de points, à commencer par Barjavel, un auteur qui me rappelle de bons moments en classe, avec Le diable l’emporte, La nuit des temps ou Les chemins de Katmandou.

Pour conclure sur une note différente, je vous signale que Fabrice anime avec brio un groupe sur Facebook, intitulé Rambouillet d’hier, d’aujourd’hui… Si vous avez la chance d’habiter cette belle ville des Yvelines ou les proches alentours, n’hésitez pas à vous inscrire. J’y suis et très sincèrement, les informations sont riches, souvent historiques, toujours de qualité et tous les membres, d’une extrême gentillesse.
Groupe Facebook Rambouillet, d’hier, d’aujourd’hui : https://www.facebook.com/groups/938796179565306/

Très belle fin de journée !
Amitiés littéraires.