dimanche 18 février 2018

Deux enquêtes de Gabriel Gerfaut en précommande !



Je sais que vous êtes impatient de les voir arriver. Eh bien, les voilà ! Le semeur d’âmes et La bête du Gévaudan, les tomes 3 et 5 des enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut, seront bientôt disponibles et avec cette bonne nouvelle, je vous annonce une surprise qui devrait faire votre bonheur ! Suivez le guide.

Cliquer pour agrandir

Une double sortie... pour deux opus terrifiants !
En effet, votre patience va être récompensée. Le 1er mars, les Éditions du 38 vont publier dans leur version numérique, Le semeur d’âmes et La bête du Gévaudan, les deux dernières enquêtes du commandant Gerfaut. Si vous êtes fan et que vous souhaitez les lire en version brochée, je vous précise que les deux titres seront en vente d’abord à Livre Paris sur le stand de l’éditeur où je pourrai vous les dédicacer et par la suite, comme d’habitude, dans la librairie de votre choix.

La promotion pour les précommandes
Pour fêter ces deux nouveautés, les Édition du 38 vous ont réservé une belle surprise. Les deux titres seront affichés à 3,99 € pendant toute la période de précommande ! Après le 1er mars, ils reviendront au tarif normal de 6,99 €. Par conséquent, vous avez dix jours pour les réserver à un prix cadeau en réalisant une économie de 3 € ! Elle est pas belle la vie ?

Les liens utiles
Pour en savoir plus sur votre héros préféré, découvrez son dossier personnel.
■ Dossier confidentiel Gabriel Gerfaut : http://www.milovaceri.com/p/gabriel-gerfaut.html
Pour suivre l’actualité des enquêtes parues ou à paraître, c’est par ici.


LE SEMEUR D’ÂMES
Les enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut - Tome III


Genre : Thriller
Nombre pages : 465
Prix numérique : 6,99 € (3,99 € pendant la période de précommande)

Résumé
2013
Le commandant Gerfaut, missionné par Interpol, aide l’inspecteur Vasco da Silva à mettre en prison le plus grand tueur en série brésilien, Fausto Negro, alias Le semeur d’âmes.
2015
Da Silva rappelle Gerfaut en urgence. De nouveaux meurtres, avec le même mode opératoire, terrifient la ville de Manaus. Fausto Negro invoque l’erreur judiciaire et ses avocats le feront libérer dans 15 jours. Les enquêteurs, pressés par l’inexorable ultimatum, doivent tout faire pour s’y opposer. Ils livrent alors une bataille sans merci contre le temps tandis qu’Adriana, l’assistante de Gerfaut, cherche des preuves à São Paulo. Comment Le semeur d’âmes pourrait-il encore tuer alors qu’il est en prison ? Si ce n’est pas lui, qui est le fauve sanguinaire qui sème des cadavres à Manaus ? Quand on enquête au cœur de la forêt amazonienne et des ethnies les plus redoutables, on risque aussi de réveiller des forces surnaturelles.
Mais pour le commandant Gerfaut, l’invisible est presque devenu une routine.



LA BÊTE DU GÉVAUDAN
Les enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut - Tome V


Genre : Thriller
Nombre pages : 418
Prix numérique : 6,99 € (3,99 € pendant la période de précommande)

Résumé
Le commandant Gerfaut est en vacances quand Adriana, son assistante, le prévient qu’un meurtre atroce vient d’être commis en Lozère, dans la famille de Paul, son second adjoint. L’expert des tueurs en série doit élucider un assassinat si horrible que le légiste hésite à se prononcer sur l’origine des blessures. Les gens de la région, soutenus par une association d’éleveurs, accusent déjà les loups et des émeutes sèment la pagaille dans l’enquête. Mais les meurtres se poursuivent ! La population évoque alors le retour de la bête du Gévaudan, cet animal mystérieux qui avait terrorisé la Lozère au XVIIIe siècle.
Coincé par la guerre entre éleveurs et défenseurs du loup, faisant les frais des ambitions politiques de certains et confronté à un tueur non identifié que rien ne semble pouvoir arrêter, Gerfaut doit gérer une situation de crise en s’appuyant sur son instinct. La solution se trouverait-elle dans le passé ? Et si la bête du Gévaudan était vraiment de retour ?
Le commandant Gerfaut va montrer les crocs et sa morsure sera fatale.



Bon dimanche !
Amitiés littéraires.

mardi 13 février 2018

Découvrez l'univers du commandant Gabriel Gerfaut !



Pour les curieux et les nouveaux fans du commandant Gerfaut, il est temps que je vous explique son univers et les enquêtes très particulières qui en ont fait un personnage incontournable du thriller actuel. C’est parti pour une visite en détail, suivez le guide !

Cliquer pour agrandir

L’origine de Gabriel Gerfaut
Eh oui, Gerfaut n’est pas arrivé tout de suite ! En effet, il faut remonter à Meurtres à Château-Arnoux, écrit en 2012, pour mieux comprendre. Dans ce roman, on trouve mon premier duo, le commandant Enzo Battista et son assistante, Marania Le Goff, rattachés à l’OCBC (Office Central de lutte contre le trafic de Biens Culturels). Mon souhait était de rendre hommage à la ville de Château-Arnoux, mon lieu de vie en Provence, et mon but plus personnel, d’écrire enfin un roman mettant en scène un tandem mixte. Après un accueil officiel en mairie et maintes séances de dédicaces, Meurtres à Château-Arnoux a été mon premier best-seller. Comme je souhaitais une publication papier afin de me faire connaître dans ma région, ce projet n’a été publié qu’en 2015. J’adresse d’ailleurs un clin d’œil à Nelson District et sa directrice, Dominique B., l’éditrice d’origine, avec qui j’ai vécu des moments vraiment intenses et riches en émotion. Le titre a été repris par les Éditions du 38 et poursuit aujourd’hui sa route avec le même bonheur.

Cliquer pour agrandir

La naissance de Gabriel Gerfaut
Tout a commencé en 2013, par une nouvelle d’une douzaine de pages impliquant un autre duo de policiers, mais cette fois, j’y avais ajouté deux éléments essentiels : la traque d’un tueur en série et une pointe de fantastique. J’ai envoyé ce texte court à ma directrice éditoriale chez Harlequin, avec qui je débutais la collaboration. Après l’avoir lu, Karine L. m’avait clairement expliqué que le sujet méritait d’être développé pour en faire un roman. Je m’y suis attelé et c’est ainsi que Gabriel Gerfaut a vu le jour, en 2014, avec le premier volume intitulé Que son règne vienne. Le succès a été quasi immédiat et le commandant Gerfaut s’est envolé vers la première place du classement général Amazon. Quelques mois plus tard, le tome 2 sortait et Le mystère Lux et Umbra rencontrait son public de la même manière que le précédent. Entre-temps, avec Sophie L., mon éditrice, nous avions travaillé sur le dossier confidentiel de Gabriel Gerfaut dans lequel les lecteurs peuvent découvrir des informations inédites.
■ Dossier confidentiel Gabriel Gerfaut : http://www.milovaceri.com/p/gabriel-gerfaut.html

 
Qui est Gabriel Gerfaut ?
C’est un commandant de la célèbre Brigade Criminelle de Paris, expert reconnu des tueurs en série et des affaires les plus délicates. Missionné hors de la capitale, il travaille souvent avec les forces de Gendarmerie et les Sections de Recherches. Il a adopté la méthode des « petits tiroirs » pour mener ses enquêtes et ça fonctionne très bien ! (pour en savoir plus, c’est Adriana qui en parle le mieux dans les romans). Sportif, détestant les armes à feu et faisant régulièrement tourner en bourrique son divisionnaire, Gabriel est un flic atypique et rebelle au Code de procédure pénale. Sinon, pour tout le reste, je vous renvoie à son dossier confidentiel qui vous en apprendra beaucoup plus.

La vie privée de Gabriel Gerfaut
Voici un point qui en intéressera plus d’une. Vous en savez peu sur son passé et c’est promis, j’y remédierai dans un prochain épisode. Célibataire et plutôt bel homme, Gerfaut plaît à la gent féminine, cependant – et vous le savez si vous avez lu toutes ses enquêtes – il y a Adriana Guivarch, son assistante qu’il qualifie lui-même comme son double. La question me revient très souvent : existera-t-il une relation, autre que professionnelle, entre les deux héros de la série ? Eh bien, à ce jour, non, il n’y a rien, mais si vous êtes attentif à vos lectures, vous savez déjà que leur complicité amicale dépasse le stade de la relation de travail. Pour le reste... mystère ! mais je compte bien développer cet aspect plus intime dans le temps.


Des enquêtes qui sortent du cadre habituel
Gabriel Gerfaut est souvent appelé en renfort sur des enquêtes qui nécessitent des investigations très particulières, en France comme à l’étranger. De fait, vous trouverez une pointe de fantastique dans pratiquement tous les récits. Attention, ce n’est pas non plus de la science-fiction. En effet, je m’appuie souvent sur des faits réels que j’adapte pour donner une colonne vertébrale à l’intrigue et que je décline en ajoutant des zones d’ombre inexplicables ou paranormales. Un pied dans la réalité, l’autre dans l’imaginaire, vous marcherez sur la mince frontière qui sépare le visible de l’invisible, tout en demeurant plongé dans des investigations judiciaires classiques.

L’équipe de Gerfaut
En plus du commandant, vous découvrirez Adriana Guivarch, son bras droit, qui est de toutes les missions. Ne comptez pas sur cette jolie blonde pour jouer les potiches ou les seconds rôles. Elle est bien présente et renforce le flair comme l’instinct de Gerfaut. Au fil des enquêtes, vous verrez qu’elle devient beaucoup plus qu’une assistante grâce à son intuition féminine qui complète à ravir les raisonnements du commandant. Contrairement à Gerfaut, elle manie son arme de service à la perfection et n’hésite pas à l’utiliser.
À partir du tome 2, vous verrez apparaître un second assistant, Paul Castani, et vous suivrez son évolution au fur et à mesure des épisodes. Bien entendu, il y a leur supérieur, le divisionnaire Gustave Marcelli ainsi que des personnages qui reviendront régulièrement comme Alexandra, la journaliste d’investigation, et bien d’autres.

L’ordre de parution
Vous êtes encore nombreux à me poser la question. Comme je l’ai déjà expliqué, Gerfaut est né chez les Éditions Harlequin et les Éditions du 38 ont récupéré partiellement les droits pour les deux premiers épisodes puis la totalité pour la suite de la série. Ce qui induit un ordre de publication un peu anarchique pour les tomes 3 et 5. Après le sixième, tout rentrera dans l’ordre. Je vous renvoie au billet qui expliquait l’opération en détail.

Cliquer pour agrandir

Les thèmes déjà abordés
De l’ésotérisme à la pointe de fantastique, les enquêtes de Gabriel Gerfaut sont toujours à la frontière de l’improbable. Voici les thèmes ayant servi de trame aux premières affaires.
- T1 - Que son règne vienne : secte sataniste
- T2 - Le mystère Lux et Umbra : la Franc-Maçonnerie
- T3 - Le Semeur d’âmes : tueur en série au Brésil (version roman à paraître)
- T4 - Les sept fantômes : Le spectre d’un vicomte du XVIIIe siècle
- T5 - La bête du Gévaudan : Le retour (éventuel ?) de la bête du Gévaudan (à paraître)

L’évolution de la série
Comme vous vous en doutez, les prochains épisodes seront de la même veine que les précédents. Avec l’éditrice, nous pensons en publier au moins un, voire deux par an, ceci étant assujéti à mon activité. Le trio actuel pourrait se renforcer d’une quatrième personne, mais cela reste pour le moment du domaine de l’hypothétique, rien n’étant encore arrêté. Comme je sais que vous vous posez des questions sur les thèmes futurs, je peux vous donner en vrac quelques idées qui m’inspirent : Les Templiers, les crânes de cristal incas, Jack l’éventreur, le Graal, l’Égypte ancienne, le Louvre, le trésor de Rennes-le-Château, Stonehenge, etc. et les tueurs en série ne seront pas en reste, c’est promis.

Comment et où se procurer les enquêtes du commandant Gerfaut ?
Le plus simple est encore de vous rendre sur le site de la maison d’édition où vous aurez tous les titres parus ou à paraître prochainement. Vous pourrez acheter en ligne, sur n’importe quelle plate-forme, les versions numériques et brochées ou enfin, les commander chez votre libraire. Une bonne fois pour toutes, je tiens à préciser que les épisodes peuvent être lus comme vous voulez, chacun étant complètement indépendant. Bien entendu, vous suivrez plus facilement l’évolution des personnages si vous les lisez dans l’ordre.

Dernier titre paru (décembre 2017)

Conclusion
Gabriel Gerfaut, Adriana Guivarch et Paul Castani n’ont pas fini de vous faire frissonner dans des enquêtes qui soulèveront votre curiosité tout en vous faisant douter des vérités acquises. L’histoire, les légendes et les tueurs les plus barbares seront vos compagnons de lecture et je gage qu’ils vous feront encore passer de nombreuses nuits blanches. J’en profite pour remercier les fans du commandant Gerfaut, car sans eux, la série n’aurait jamais pu continuer et rencontrer un tel succès.

Excellente journée !
Amitiés littéraires.