jeudi 27 décembre 2018

Mes lecteurs ont la parole, Michel Dehan !


Dans la série des interviews, voici le vingt-deuxième et avant-dernier portrait. Je vous propose de découvrir les goûts et les habitudes d’un homme actif aux multiples passions dont, bien sûr, la lecture.


Explications des interviews
Bien entendu, le but n’était pas de tout faire tourner autour de moi, mais bien de découvrir vos préférences, vos goûts, vos habitudes de lecture… Pour mieux comprendre vos attentes, savoir qui vous êtes, j’ai fait suivre un questionnaire à quelques-uns d’entre vous.
Aujourd’hui, c’est Michel Dehan qui se prête au jeu et à qui je cède immédiatement la parole.

LES LIVRES ET VOUS ■


1/ Pour planter le décor, merci de vous présenter.
J’ai 57 ans, je suis expert-comptable, en couple, 4 enfants de 16 à 29 ans de ma première épouse.
Mes loisirs sont nombreux ! Trop peut-être ? : Je pratique le karaté, la danse country (oui, je sais, c’est vraiment très différent !), mais j’ai aussi beaucoup pratiqué l’équitation en loisirs, le handball, le basketball. Je suis un supporter de l’Olympique Lyonnais et de l’ASVEL (Ndla : Association Sportive de Villeurbanne Éveil Lyonnais, club de basket-ball) nul n’est parfait… et je ne rechigne pas à aller voir le Lou Rugby (Ndla : Lyon Olympique Universitaire rugby, club de rugby à XV de Lyon) à l’occasion !

2/ Quel style de lecteur êtes-vous ?
Je lis régulièrement, tous les jours, surtout le soir dans mon lit, mais aussi n’importe où : dans les toilettes (il paraît que nous sommes nombreux à avoir cette habitude agaçante pour l’entourage…) (Ndla : je confirme !), en voiture dans les bouchons… et surtout en vacances.

3/ Quels sont vos genres de lecture préférés ?
Mes lectures sont très variées : sentimentales (joli mot pour dire érotiques…), policiers, romans d’aventures, historiques, un peu de fantastique et les bandes dessinées. J’ai lu tous les Lucky Luke, Tintin, pas mal de Michel Vaillant et je relis en ce moment les Pieds Nickelés.

4/ Comment choisissez-vous vos livres ? Vous arrive-t-il de suivre des conseils de lecture ?
La couverture d’un livre joue sûrement un rôle essentiel, mais le plus important dans mes choix reste le résumé au dos du livre. J’aime aussi feuilleter le livre quand je suis en librairie pour voir si le style va m’accrocher. Je ne lis que très rarement les avis des autres et je me fous des derniers prix littéraires ou des auteurs en vogue.

5/ Vous êtes plutôt numérique ou papier ? Pourquoi ?
J’adore tenir un livre papier entre les mains, l’avoir dans ma bibliothèque, pour pouvoir le prendre, relire un passage, le reposer, le prêter aussi. Mais j’ai aussi pas mal de livres numériques dans mon téléphone, car c’est efficace pour lire n’importe où et ça permet aussi d’en emmener beaucoup en même temps. Avec ma compagne, nous partageons le même abonnement Kobo, bien pratique quand on a les mêmes goûts de lecture J !

6/ Où achetez-vous vos livres, en général ?
Sur Kobo, à la FNAC ou à France Loisirs (je suis adhérent depuis mes 18 ans !).

7/ Combien de livres possédez-vous et quel est celui que vous pouvez relire sans jamais vous lasser ?
Impossible de compter, probablement des centaines… Il m’arrive de relire des livres que j’ai lus il y a longtemps, que j’ai un peu oubliés, surtout les romans d’aventures ou les romans historiques. En citer un ? je ne sais pas… Et les bandes dessinées, ça, j’adore les relire et les relire !

8/ Quel est le TOP 3 de vos auteurs préférés, français et/ou étranger ?
Mireille Calmel, Le lit d’Aliénor
Charles Exbrayat, Chewing-gum et spaghetti et la série des Imogène
Ensuite… plein d’autres, je ne saurai dire.

VOUS ET MOI ■

9/ Comment et par quel titre m’avez-vous découvert ?
Je t’ai découvert grâce à Facebook. J’ai d’abord lu une nouvelle érotique, ayant pour thème le rugby. (Ndla : Le match de sa vie, Éditions HarperCollins, collection HQN)

10/ Dans mes romans, lequel a votre préférence ?
Je suis loin d’avoir tout lu, mais j’ai adoré Africamorphose.

11/ Dans quel genre aimeriez-vous me voir écrire ?
Je n’ai pas encore lu la série policière des enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut (ce sont mes prochaines lectures), mais je te verrai bien écrire avec un personnage haut en couleur, avec beaucoup d’humour.

12/ Expliquer ce qui vous plaît le plus dans mon écriture ? Idem, quel est mon plus gros défaut d’écriture ?
La facilité à s’identifier au personnage principal, à être en immersion complète dans l’histoire, à vivre les aventures avec les héros. Un défaut ? je ne me permettrai pas, j’ai trop d’admiration pour les auteurs.

13/ J’écris dans 4 genres bien distincts : érotisme, historique, polar/thriller, aventures. Merci de les classer dans l’ordre de vos préférences.
Oh, punaise ! Le choix est dur… surtout que je n’ai pas encore tout lu.
1 : aventure
2 : historique
3 : polar
4 : érotique (mais même si je le mets en 4e, j’adore !)

MINI PORTRAIT CHINOIS ■

14/ Si vous étiez un livre ?
La vie est un long fleuve tranquille (zut ! c’est un film, pas un livre…)

15/ Si vous étiez un auteur ?
Euh… j’en connais peu personnellement… disons que j’aurais aimé être Exbrayat.

16/ Si vous pouviez réaliser votre plus grand rêve de lecteur, quel serait-il ?
Te rencontrer ? non trop facile J même s’il y a une part de vérité ! Sinon, j’aimerais bien vivre une aventure romanesque comme dans mes lectures.

17/ Si vous étiez le héros de l’un de mes romans, lequel serait-il ?
Karan Kerleguen (Ndla : le héros d’Africamorphose)

VOTRE CONCLUSION

Pas facile de répondre à ce questionnaire, mais j’ai essayé de répondre honnêtement et j’espère avoir bien répondu.

■ ■ ■

Mon commentaire de fin
Michel est encore une belle rencontre faite sur les réseaux sociaux. C’est un lecteur qui parle peu, échange quelques mots sur ses livres, toujours discret et d’une grande gentillesse.
J’ai été surpris par ton activité sportive et le temps que tu dois passer à supporter tes équipes locales. En parlant de karaté, tu es shotokan, wado-ryu, kyokushinkai… ? On en reparlera en privé, si tu as le temps. Ça m’intéresse !
Si mes souvenirs sont bons, les policiers signés par Exbrayat sont plutôt sur le ton de l’humour, non ? J’en garde un très bon souvenir, mais plutôt diffus. Tiens ! Ce serait l’occasion de me replonger dedans, pour voir. Tu cites aussi Mireille Calmel, une romancière française et surtout une historienne très pointue. J’avais lu Le bal des louves, en deux ou trois tomes me semble-t-il, curieux mélange d’Histoire, d’alchimie, de fantastique où l’on croise Nostradamus et François Ier avec les Médicis ou encore Rabelais, le tout mélangé au mythe de la lycanthropie. Bref, un must que j’avais vraiment adoré !
Je ne me souvenais pas qu’on avait fait connaissance avec la nouvelle sur le rugby. Ce texte était sympa, je m’en souviens bien. Ravi que tu l’aies apprécié !
Ah, j’ai bien souri en voyant où tu lisais habituellement. C’est bien vrai que pour l’entourage, un adepte de la lecture aux WC, c’est… hum… assez pénible ! Je te rassure, il y a beaucoup de gens dans ce cas.
On partage aussi les mêmes goûts côté BD, sauf les pieds Nickelés, là, je n’ai jamais vraiment  accroché. Ah, mais les Tintin… Quel bonheur ! Autrefois, je les avais tous, au même titre que les Astérix, les Gaston Lagaffe, les Blake et Mortimer…
Je terminerai sur Africamorphose qui aura vraiment marqué mes lecteurs et c’est génial ! Je suis ravi que ce roman t’ait plu aussi et que tu en cites le héros. C’est une belle histoire qui aurait pu exister, car les problèmes évoqués dans ce récit de l’imaginaire sont malheureusement bien réels et actuels.
Quant à notre rencontre, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Dès que je passe du côté de Lyon, je te fais signe ! On finira bien par trouver le moyen de se voir. Promis !
Merci, Michel, pour le temps que tu as consacré à cette interview et je te rassure tout de suite, tes réponses sont parfaites, car elles sont à ton image et c’est exactement ce que je souhaitais.

Très belle journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.