samedi 27 juin 2015

Meurtres à Château-Arnoux, dédicaces, rencontres et... courses !



Ce matin, j’ai eu le plaisir d’assurer une séance de dédicaces et de rencontrer des lecteurs. Mais la matinée ne s’est pas arrêtée à ces bons moments de partage ! Avec mon éditrice, nous avons bien travaillé et au-delà de ce que l’on avait prévu.


Dédicaces à la médiathèque
C’était donc ce matin, accompagnée par mon éditrice, que je me suis rendu à la médiathèque de Château-Arnoux. Comme je le disais plus haut, j’ai eu l’occasion de rencontrer quelques lecteurs et c’est toujours un moment très agréable. J’ai eu deux instants vraiment privilégiés qui m’ont fait chaud au cœur. Pour commencer, notre maire, M. Patrick Martellini, a eu la gentillesse de se déplacer et il est venu bavarder quelques instants avec nous. Ce livre lui tient à cœur et je peux dire que son soutien est bien concret et qu’il suit tout ce qui le concerne de très près. Ensuite, une lectrice qui a déjà fini de lire le roman est venue tout simplement me remercier pour le très bon moment qu’elle a passé en le dévorant, selon ses propres termes. Quelle joie intense pour un auteur, vous pouvez me croire !



Rencontre au Stendhal
Après cette matinée et sous cette canicule, l’éditrice et moi, avions besoin de nous rafraîchir et nous n’avons eu que quelques pas à faire pour nous installer à la terrasse ombragée du Stendhal. Si toutefois vous ne connaissez pas, il s’agit de l’un des restaurants de Château-Arnoux, situé au beau milieu du centre culturel Simone Signoret. Par ailleurs, emballé par l’aventure de ce livre, le responsable n’a pas hésité à prendre quelques exemplaires en dépôt et nous devrions nous revoir pour une séance de dédicaces en fin de saison. Merci infiniment !
Le Stendhal : Route de Manosque - Centre Culturel Simone Signoret - Château-Arnoux



Un auteur, de temps en temps, ça mange !
Oui, je sais, c’est surprenant, mais c’est pourtant la vérité ! Après cette matinée déjà bien remplie, mon éditrice a pris un repos bien mérité et je suis parti faire les courses habituelles du week-end avec ma compagne. Ô bonheur ! En arrivant au rayon livres de l’Intermarché de Peipin, quel plaisir de voir cette pile de livres. Bon, on a dû me prendre pour un cinglé, mais ce n’est pas grave, j’ai quand même pris la photo ! Admettez que je me retrouve en belle compagnie, avec Franck Thilliez et Douglas Kennedy comme voisins d’étagère. Il y a pire, n’est-ce pas ? J’ai pu aussi rencontrer la responsable et discuter un petit moment avec elle. D’ici peu, je vous informerai d’une séance de dédicaces à venir.
Intermarché Peipin : Route Nationale 85 - Les Portes de Provence - Peipin


Eh bien, l’actualité concernant ce polar, Meurtres à Château-Arnoux, prend gentiment son essor et les événement se succèdent lentement mais sûrement. Oh, pas de grande diffusion, pas de grands chiffres et encore moins de célébrité. Même si le titre se vend bien, même s’il fait un joli scoring sur Amazon, ce que je préfère, ce sont ces rencontres avec mes lecteurs, ces instants privilégiés avec des passionnés qui aiment leur région et me soutiennent avec une générosité de cœur incroyable.
Cette étape est importante pour moi et je la vis au quotidien avec une immense joie. J’ai une pensée remplie de gratitude pour tous les acteurs de cette modeste réussite, parce que je ne rêve pas et que, sans eux, tous ces moments n’auraient jamais pris forme. La liste est longue, mais je pense surtout à toi, Chris. Merci, mon ami, pour ta présence et ton amitié depuis mes débuts, il y a presque trois ans.

Au-delà, c’est un immense merci que j’adresse plus personnellement à mon éditrice car sans elle, rien de tout cela n’aurait été possible. Merci de m’avoir fait confiance, d’avoir cru en moi et surtout en mon projet, merci de faire tant de kilomètres, d’être présente même à l’improviste, de croire en ce livre aussi fort que moi et de s’investir à ce point. Je l’ai toujours soutenu, il y a une part de chance dans la vie d’un auteur et elle se résume certainement aux bonnes rencontres, avec les bonnes personnes, au bon moment.
Le reste n’est que... littérature !


Pour vous procurer Meurtres à Château-Arnoux

Résumé
Un automne sanglant s'abat sur la commune provençale de Château-Arnoux: deux morts sont retrouvés dans la mairie, alors que des tableaux ont disparu. Devant des indices troublants, la Section de Recherches réclame des renforts et Paris missionne Enzo Battista, commandant de l’O.C.B.C. et spécialiste des oeuvres d'art, pour éclaircir cette sombre affaire. Mais l'enquête s'avère plus compliquée qu'il n'y paraît, avec des ramifications à l'étranger, et l'opération Venise Pourpre s'amorce...
Entre révélations qui s'enchaînent et spectres ressurgis de la Seconde Guerre mondiale, Enzo et son lieutenant Marania Le Goff vont avoir fort à faire s'ils veulent en sortir indemnes.

Page officielle sur Facebook : https://www.facebook.com/MeurtresAChateauArnoux


Bon week-end !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.