dimanche 7 septembre 2014

Les Reines, les Fessées et les éruptions !



J’imagine bien que ce titre vous a interpellé et que vous vous demandez comment l’on peut se retrouver à parler en même temps de royauté, de fessées et d’éruptions... C’était bien le but recherché et la meilleure façon d’introduire ce blog littéraire qui me suit régulièrement et dont je me régale des chroniques.
Les reines de la Nuit, en la personne de Fatima, ont donc lu mon recueil, Si les fessées m’étaient contées, paru chez Harlequin - HQN. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le vocabulaire imagé et l’illustration éruptive ne manquent ni de chaleur, ni de sens !


Merci Fatima d’avoir lu cette série de huit nouvelles érotiques et qui, visiblement, ont su capté votre attention. Tant pis si je me répète, mais j’adore le système de notation de ce blog. Si vous ne l’avez pas encore découvert, les amis, vous ratez quelque chose ! Bref, Si les fessées m’étaient contées a remporté un 5/5 et surtout, la mention, Culotte lave en fusion. Alors, là, j’applaudis et j’en suis très fier !
Maintenant, Fatima, pourriez-vous me dire quelles sont les mentions supérieures, si elles existent et auquel cas, je vais affûter ma plume pour partir à l’assaut des échelons suivants ! Un grand merci, en tout cas, je suis très touché !
J'ai bien noté le Label Rouge, je tâcherai d'y faire honneur et de ne pas démériter ! Quoique... En parlant de plume et de Label Rouge, ma première pensée n'a pas été vers la littérature et s'est portée sur nos amis les gallinacées... Mais après tout, très chères Reines de la Nuit, appartenir à votre (basse) cour sera déjà un réel plaisir.

Chronique Si les fessées m’étaient contées : http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2014/09/si-les-fessees-metaient-contees.html
Blog Les Reines de la Nuit : http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/

(Nota Bene : Après avoir interrogé mon éditeur, aucun budget culottes n’est prévu, désolé !)

Très belle journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.