dimanche 25 août 2013

Quand Monsieur le Maire lit mon thriller... !



Lors de ma dernière séance de dédicaces, le 25 mai 2013, qui avait eu lieu au Cyclope, à Château-Arnoux, le maire de la ville, Monsieur Patrick MARTELLINI, m’avait fait la surprise d’une visite sympathique sur place et mon thriller, Il ne fallait pas faire pleurer le loup, lui avait plu. Avec son aimable autorisation, je vous livre ci-après ses premières impressions de lecture.

Message de M. P. Martellini, reçu par email, le 24/08/2013
— Bonjour monsieur Milo-Vacéri,
Je suis en pleine lecture du livre que vous m’avez gentiment dédicacé le 25 mai dernier et je souhaite vous apporter un témoignage. Je lis beaucoup mais malheureusement peu de livres et surtout peu de choses qui me permettent de m’évader.
Je dois dire que dès la première page j’ai été séduit à la fois par la qualité de l’écriture et la précision de la description des lieux et des actions. De tout cela, je vous félicite et je suis très heureux de compter parmi les habitants de Château-Arnoux quelqu’un d’aussi talentueux.
Je  vous rappelle ma proposition, une présentation de votre livre au château, le prochain, celui qui se passe à la mairie.
Je sais désormais qu’Il ne faut pas faire pleurer le loup !
Très cordialement,
Patrick Martellini
Maire de Château-Arnoux / Saint-Auban

En premier lieu, je tiens à vous remercier publiquement de vous être intéressé à un auteur au parcours modeste. Au cours de notre entretien, j’ai pu m’apercevoir que vous étiez un véritable amateur de polars et de thrillers, ce que j’ai vraiment apprécié.
Vous évoquez dans votre message mon prochain roman policier, Meurtres à Château-Arnoux, et j’espère qu’il verra prochainement le jour. Vous serez bien entendu, le premier averti de la sortie du livre !

Avec mes remerciements les plus sincères.

De même, je tiens à dire ma profonde gratitude à Jean-Christophe LEYDET, le responsable du Cyclope, comme à sa famille, sans oublier toutes ses vendeuses, les Cyclopettes, qui m’ont toujours apporté leur soutien et leur aide. Merci à vous tous, du fond du cœur.

Bon dimanche,
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.