dimanche 2 mars 2014

Samba a lu Je t'attendrai et Triolisme !



Samba, que je ne vous présente plus, a lu et commenté deux de mes dernières publications. Faisant partie du hall d’honneur et membre du Top 10 des commentateurs d’Amazon, les retours de lecture de Samba sont impartiaux, indépendants et toujours sincères. Ce qui en fait toute leur valeur ! Merci à elle.

Je t’attendrai


Cette nouvelle a été publiée le 20 février à l’occasion de l’opération Harlequin – HQN et elle repose sur une très belle histoire d’amour, teintée de fantastique. Vous pouvez rire, mais alors que je l’ai écrit, ce texte me fait encore frissonner aujourd’hui... Je vous donne le lien vers son commentaire.
Commentaire Je t’attendrai : http://www.amazon.fr/review/R1MRTN66IPBOEP/

Triolisme


Ce recueil a été écrit en compagnie de six auteurs, chacun ayant rédigé son approche du triolisme dans des situations complètement différentes. Samba nous a fait le plaisir de nous lire et je vous livre ci-après son retour de lecture.

Commentaire Triolisme : http://www.amazon.fr/review/R3KWVI3UP0LI84/

Chère Samba, je conclus sur votre évocation, en fin de commentaire, concernant le manque de triolisme à deux hommes et une femme, avec une vraie relation masculine.
Ce que j’avais écrit dans Libres échanges (Éditions Harlequin – HQN) ne trouvait pas sa place dans une si courte nouvelle. Par contre, le fantasme féminin avoué repose sur une relation à trois, la femme aimant se retrouver au centre de l’intérêt de deux hommes. Ensuite, la relation masculine rentre plus dans un fantasme de voyeurisme et moins dans une participation active. Du moins, c’est ce que disent les femmes quand elles répondent aux enquêtes.
Pour ma part, j’ai voulu faire plaisir à mes lectrices en leur offrant un trio composé d’une femme et de deux hommes, car celui-ci est le plus courant et le moins vécu. Ces messieurs sont moins partageurs et compréhensifs quand il s’agit d’inverser les sexes des participants.
En conclusion, le machisme reste malheureusement prépondérant dans le triolisme et le fantasme féminin évoqué – une vraie relation bisexuelle masculine et une femme – repose principalement sur la floraison actuelle des romances MM. Mais de l’effet de mode imaginaire à la concrétisation d‘un fantasme dans la vie réelle, il y a un très grand pas que bien peu de femmes accepteraient de franchir.

Je pense d’ailleurs rédiger un billet sur le fantasme, féminin et masculin, ultérieurement.


Bon dimanche à tous,
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.