dimanche 6 mai 2018

La bête du Gévaudan, en offre-éclair sur Amazon !


Eh oui, après deux mois de présence sur les plates-formes de téléchargement ou dans les librairies, on peut déjà dire que le tome V des enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut est un best-seller ! Merci à vous tous, mes fidèles lecteurs. En effet, La bête du Gévaudan, paru aux Éditions du 38, a attiré la curiosité des habitués et conquis de nouveaux fans de ce policier si particulier. C’est vraiment une grande joie ! Alors, pour fêter ça et convaincre ceux qui ne l’ont pas encore lu, voici une offre-éclair sur Amazon, valable jusqu’à ce soir minuit. Dépêchez-vous !


L’offre-éclair
C’est tout simple ! Aujourd’hui - et aujourd’hui seulement - jusqu’à minuit, vous pourrez télécharger le texte intégral numérique de La bête du Gévaudan au prix cadeau de 1,49 € ! Moins de deux euros pour 400 pages de suspense effrayant, avouez que c’est un joli cadeau dont il ne faut pas se priver. Qu’on se le dise !

La bête du Gévaudan
Qui ne connaît pas cette grande énigme historique ? La bête du Gévaudan a fait couler de l’encre et suscitera encore de nombreuses inspirations dans le monde littéraire. C’est le moment de découvrir de quelle manière Gabriel Gerfaut s’attaque aux légendes. Ma promesse ? Vous aurez du mal à quitter ce thriller jusqu’à découvrir la... ou les vérités ?... en fin de roman. Comme d’habitude, j’ai appuyé mon intrigue sur des faits avérés et historiques pour mieux y glisser mon intrigue et en faire un scénario glaçant à souhait.

Un extrait ?
Pour mieux vous démontrer le bien-fondé de cet achat à un prix défiant toute concurrence, je vous offre les premières lignes du prologue. Ça vous donnera le ton du récit !

Cliquer sur l'image pour agrandir

Résumé
Le commandant Gerfaut est en vacances quand Adriana, son assistante, le prévient qu’un meurtre atroce vient d’être commis en Lozère, dans la famille de Paul, son second adjoint. L’expert des tueurs en série doit élucider un assassinat si horrible que le légiste hésite à se prononcer sur l’origine des blessures. Les gens de la région, soutenus par une association d’éleveurs, accusent déjà les loups et des émeutes sèment la pagaille dans l’enquête. Mais les meurtres se poursuivent ! La population évoque alors le retour de la bête du Gévaudan, cet animal mystérieux qui avait terrorisé la Lozère au XVIIIe siècle.
Coincé par la guerre entre éleveurs et défenseurs du loup, faisant les frais des ambitions politiques de certains et confronté à un tueur non identifié que rien ne semble pouvoir arrêter, Gerfaut doit gérer une situation de crise en s’appuyant sur son instinct. La solution se trouverait-elle dans le passé ? Et si la bête du Gévaudan était vraiment de retour ?
Le commandant Gerfaut va montrer les crocs et sa morsure sera fatale.


Bonne fin de week-end.
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.