lundi 21 mai 2018

Le classement Kobo, deux romans et Michel Bussi !


C’est toujours sympathique pour un auteur de voir ses livres bien classés. Dire le contraire serait un mensonge éhonté ! Mais se retrouver en tête et proche d’un écrivain que l’on connaît et qu’on admire, c’est vraiment génial. C’est un moment de joie, de fierté aussi, mais surtout un encouragement à poursuivre mes efforts.

Cliquer pour agrandir

Le classement
Sur ce sujet, je vais faire court, avant que les aigris et les jaloux ne viennent encore me taxer de mégalomanie. Cela dit, je ne boude pas mon plaisir de voir deux de mes titres arriver 2e et 4e au classement Kobo des polars et thrillers. L’affaire Aurore S. et 1, 2, 3, nous irons au bois, sont des romans particuliers qui me tiennent à cœur, tout simplement parce qu’ils ont vraiment lancé mon profil d’auteur du genre, grâce aux Éditions du 38. Ces deux thrillers ont été des exercices de style particulièrement difficiles et j’insisterai plus sur le second. 1, 2, 3, nous irons au bois est un huis clos infernal qui m’a demandé beaucoup de temps pour imaginer une intrigue à plusieurs tiroirs, capable de tromper le lecteur jusqu’à la dernière page. De même, les cinq premiers tomes des enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut viennent confirmer ce nouvel élan sur toutes les plates-formes en ligne et les librairies. Je ne peux que vous remercier ! Sans mes lectrices et mes lecteurs, tout cela resterait inaccessible, voire complètement utopique.

Se retrouver près de Michel Bussi
Voici la vraie raison de ce billet ! Si vous ne connaissez pas cet auteur français de polars, croyez-moi, vous êtes passé à côté d’un grand monsieur et, à mon goût, de la plus belle plume du genre.


Bien entendu, je ne rivalise pas avec lui, je n’ai ni son talent ni sa notoriété, mais c’est pour moi un réel bonheur. En effet, Michel Bussi est un romancier qui écrit des histoires simples et très efficaces, avec la volonté de rester un écrivain populaire, proche de son lectorat. Je peux vous certifier que c’est une vérité. Pour vous en convaincre, allez le voir en dédicace, rencontrez-le et vous réaliserez que c’est un grand monsieur, sympathique, humble et aimant discuter avec ses fans. Une preuve ? Ses dédicaces sont toujours personnalisées et pas « à la chaîne » comme certains auteurs célèbres dont je tairai le nom. Croyez-moi, dans notre milieu, c’est suffisamment rare pour être souligné.
Pour ma part, et parmi tous les grands que je connais, Michel Bussi demeure le modèle auquel j’aimerais ressembler. Bien entendu, j’ai lu pratiquement tous ses livres et je les ai plus ou moins appréciés. Alors, si toutefois vous avez envie de le découvrir, je vous conseillerai les deux titres suivants.


Je pourrais aussi évoquer l’excellent Mourir sur Seine ou encore le Code Lupin... mais il faut bien choisir ! De toute manière, prenez le roman qui vous attire le plus, vous ne serez pas déçu, c’est promis. Si vous voulez en savoir plus sur cet écrivain, je vous invite à suivre son site officiel et sa page Facebook très active.
- Site officiel : http://www.michel-bussi.fr/
Michel Bussi est publié chez Les Presses de la Cité. Voici le page de son éditeur pour découvrir tous ses ouvrages.
De même, vous retrouverez ses titres au format poche chez Pocket.

En conclusion
Ce lundi de Pentecôte restera donc comme un excellent moment à mes yeux. J’espère vous avoir convaincu sur les qualités humaines et le talent de Michel Bussi. Nous sommes dans la même région, nous nous croisons souvent et peut-être qu’un jour... Je n’en dirai pas plus ! Après tout, un auteur doit savoir faire rêver ses lecteurs et, surtout, rester lui-même un grand rêveur, non ? Je pense que vous serez d’accord avec moi.

Bonne fin de week-end !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.