jeudi 22 avril 2021

DIABOLICA, interview chez Bepolar !

 

Quand mon éditrice m’a téléphoné pour m’annoncer que je serai interviewé par Bepolar, lors de leur opération, Un certain goût pour le noir, je suis resté bouche bée. Certes, pour d’autres auteurs, plus connus et habitués aux feux de la rampe, c’est leur routine, mais pour moi, c’est tout simplement un grand honneur. Imaginez la joie que j’ai pu ressentir ! Suivez-moi, je vous raconte tout.



Bepolar

Bepolar, c’est LE média spécialisé dans le polar et le thriller, autrement dit, c’est l’endroit où il faut figurer quand on est auteur de romans noirs. Je les suis depuis longtemps, sur leur site et leurs comptes de réseaux sociaux, je lis leurs articles, je découvre les chroniques, j’écoute leurs interviews et plus d’une fois, je me suis dit, peut-être qu’un jour ce sera mon tour. Oui, ça peut faire sourire et je m’en moque, j’assume mes envies comme mes rêves sans me cacher. Que l’auteur qui n’a jamais eu cette pensée me jette… son premier roman !

Si vous aimez ce style de roman, inutile de vous les présenter. Toutefois, j’ai pensé utile de vous mettre tous les liens importants afin de vous faciliter la découverte de cet institutionnel, devenu incontournable chez les fans du genre.

Site officiel : https://www.bepolar.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/BePolar2/

Twitter : https://twitter.com/BePolar3

Instagram : https://www.instagram.com/bepolar.fr/

Linkedin : https://www.linkedin.com/company/bepolar/

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCRe2NY11xcQboRv4MzdVnYw

 

Le podcast

C’est donc Jérôme Vincent, le rédacteur en chef de Bepolar, qui m’a interviewé. Hormis que c’est un homme chaleureux et d’une grande gentillesse, j’ai tout de suite compris que j’avais affaire à un professionnel. Vous le constaterez, vous aussi, en écoutant ses questions judicieuses et toujours à-propos. On a parlé de Diabolica, bien sûr, mais aussi du commandant Gerfaut, de mes projets, ma technique d’écriture… bref, 20 minutes d’un entretien parfaitement orchestré par Jérôme et dans lequel vous apprendrez pas mal de choses. Je vous donne le lien ci-dessous pour écouter l’interview, quant à moi, je conclurai par un petit mot :

— Merci beaucoup, Jérôme ! Au plaisir de vous croiser et on remet ça, quand vous voulez.

Podcast : https://www.bepolar.fr/Gilles-Milo-Vaceri-et-Diabolica

 

 



Sortie : 16 avril 2021

Genre : Thriller ésotérique

Nombre de pages :  380 pages

Prix numérique : 7,99 €

Prix broché ; 20,00 €

Résumé

Après une catastrophique opération conjointe avec la brigade des stups, lors de laquelle son meilleur ami et collègue se fait abattre, Jason Cusack, capitaine de la brigade criminelle de Paris, dépressif depuis son divorce, est suspecté d’avoir dérobé deux sacs de sport contenant au total 500 000 € en espèces, appartenant à un gros trafiquant. Mis à pied après une enquête de l’IGPN, Jason est réintégré au bénéfice du doute. Pour l’éloigner de Paris, il est muté au SRPJ de Bordeaux où il se retrouve affecté aux homicides.

Un meurtre a été commis sur le bassin d’Arcachon dans des circonstances effroyables, et Cusack doit assister un officier de la Section de Recherches à cause du manque d’effectifs. Au cours de l’enquête, il devra redoubler d’efforts pour arrêter un coupable insaisissable et convaincre la hiérarchie de son innocence.

Mais dans l’ombre, des forces occultes se liguent contre les enquêteurs…

 

Liens d’achat

Bien entendu, en plus des plateformes et librairies en ligne, Diabolica est disponible dans toutes les surfaces de vente tels Fnac, Cultura, Espace culturel Leclerc… ou auprès du libraire de votre quartier.

Amazon Kindle : https://www.amazon.fr/Diabolica-Gilles-Milo-Vacéri-ebook/dp/B08VDL4CXL/

Amazon broché : https://www.amazon.fr/Diabolica-Gilles-Milo-Vacéri/dp/2374538311/

Kobo : https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/diabolica-3

Éditeur : https://www.editionsdu38.com/38-rue-du-polar/gilles-milo-vaceri/diabolica/

 

 

Belle journée !

Amitiés littéraires.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.