lundi 17 août 2020

Animation littéraire au centre de loisirs Jules Verne - Épisode 2 !

Il y a quelques jours, je vous ai parlé de cette animation qui m’a permis de réaliser un livre basé sur les idées originales des enfants. Dans mon précédent billet, je vous ai expliqué mes journées au centre Jules Verne et dans ce second article, je vous raconte la petite soirée qui a servi de cadre à la remise du livre aux parents. C’était tout simplement génial !


Ah, mince ! Je n’ai pas suivi… que s’est-il passé ? 
J’imagine bien que vous ne suivez pas tous les billets de ce blog. Si vous avez raté le premier épisode de cette belle aventure, vous pouvez lire le précédent article en suivant le lien ci-dessous. Vous comprendrez mieux.


Et le livre, alors, ça donne quoi ? 
J’ai l’honneur de vous présenter la couverture pour commencer. Bien entendu, l’illustration a été faite par les enfants qui ont participé à la création de l’ouvrage. De toute manière, je ne dessine pas aussi bien (merci de ne pas rire !). Je vous rappelle que le thème imposé par les animatrices n’était pas des plus simples. Il fallait trouver un lien écologique tout en inventant une histoire qui prenait ses origines au Moyen Âge, en passant par le présent et avec une touche de futur très lointain. Eh bien, les enfants ont réussi. C’est ainsi qu’est né Le voyage d’Arthur !
Je vous donne le résumé de la 4e de couverture. Vous allez voir, ça donne envie de le lire !

Résumé 
En l’an 1300, le roi Hugo et la reine Isabella se promènent dans le marché et découvrent avec stupeur qu’il n’y a pratiquement plus de gibier à vendre ! Inquiets, ils réunissent le conseil pour faire face à ce  problème très grave, mais personne n’a de bonnes solutions à proposer et le silence règne.
Tout à coup, Mystérius, le magicien de la Cour, se lève.
Lui, il a une idée qui pourrait tout arranger…

Cliquer pour agrandir

La soirée de remise du livre
Le centre Jules Verne avait bien fait les choses et organisé une petite soirée en invitant les parents des enfants qui avaient participé à l’animation. Ils ont été nombreux à répondre présent. Qu’ils en soient ici remerciés, car se déplacer ainsi la veille d’un 15 août, démontre l’attachement et le respect du travail effectué par leur progéniture. 
Michel, le directeur, a eu un petit mot de bienvenue et préparé sa liste de remerciements. C’était très sympa et personne n’a été oublié. Ainsi, Anaïs, l’instigatrice du projet, puis Charlotte et Lise, les deux animatrices avec qui j’avais travaillé, ont été mises à l’honneur.
Tous les parents présents sont venus me remercier en aparté et ça m’a vraiment touché. J’en profite pour rappeler que les Éditions Élixyria m’avaient donné des livres jeunesse qui ont été distribués, pour le plus grand bonheur de mes écrivains en herbe. De même, pour la soirée, j’ai pu présenter l’un de mes thrillers aux parents qui l’ont reçu en cadeau, grâce aux Éditions du 38. Mine de rien, même Michel a pensé à mes éditeurs lors de son allocution. En effet, leur geste n’est pas passé inaperçu et j’ai été chargé de leur transmettre leurs plus vifs remerciements. Admettez que des livres gratuits, par les temps qui courent, ce n’est pas négligeable ! Alors, Laetitia, Didier et Anita, recevez un très grand merci de la part des enfants, des parents et de toute l’équipe qui a encadré le projet !
Pour la suite de la soirée, j’ai pris le temps de dédicacer quelques livres puis j’ai eu la chance de répondre à l’interview d’une journaliste présente.

Cliquer pour agrandir

Au milieu de l’été, quelques dédicaces 
Ça m’a fait beaucoup de bien ! Certes, ce n’étaient pas forcément des lecteurs habituels et une séance de dédicaces ordinaire, mais le cœur y était et l’accueil chaleureux réservé par les parents m’avait vraiment touché. J’ai pris le temps de discuter avec les uns et les autres afin de faire connaissance et de présenter mes écrits. D’ailleurs, de manière évidente, ils ne me connaissaient pas et cette soirée aura aussi été l’occasion de découvrir un de mes romans.

Cliquer pour agrandir

Parmi les enfants présents, Enzo, mon filleul, était là ! 
Pour ceux qui ne suivraient toujours pas, Enzo est le fils d’Anaïs, celle qui a lancé l’idée de cette animation. Enzo est donc mon filleul et je peux vous dire que ce petit bonhomme était très fier de me voir là. Il a d’ailleurs fait sourire la journaliste quand il lui a affirmé, avec beaucoup de fierté et d’entrain, que c’était son parrain qui avait écrit le livre.
Alors, si vous le permettez et pour une fois, un petit message personnel :
Merci Enzo d’être venu et d’avoir montré un si bel enthousiasme. Moi, j’étais très fier de te présenter comme mon filleul et de te voir à mes côtés avec ce beau sourire. Je t’envoie plein de gros bisous, mon grand ! 

Et la suite ? 
Je vous l’avais précisé dans mon précédent billet. Maintenant, l’équipe d’animation va réaliser une vidéo avec les enfants pour raconter l’histoire de ce livre. J’ai hâte de voir ça ! Il y aura donc une seconde soirée dans quinze jours afin de présenter le film et Michel a eu la gentillesse de m’y inviter. Inutile de vous dire que j’y serai sans faute et je vous raconterai cette ultime aventure dans un dernier article à paraître. À suivre, donc…

Excellente journée !
Amitiés littéraires.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.