lundi 10 août 2020

Animation littéraire au centre de loisirs Jules Verne !


Il est temps que je vous explique ce que j’ai fait la semaine dernière. Tout est parti d’une discussion avec ma chère Anaïs, la maman de Rose et Enzo… Vous suivez ? Rose, la filleule de Caroline et Enzo, mon filleul. Donc, une conversation de famille toute simple et… Pour en savoir plus, vous n’avez plus qu’à lire la suite !

Cliquer pour agrandir

La conversation qui a tout lancé !
C’était un dimanche si mes souvenirs sont bons. Anaïs me parle de son travail d’animatrice au centre de loisirs Jules Verne de Bosc-Roger-en-Romois et m’explique que ce serait sympa de faire une intervention pour apprendre aux enfants mon métier d’écrivain. Ce serait une bonne chose, car le centre et deux animatrices, soutenues par le directeur, ont dans l’intention de rédiger un livre pour enfants. Je trouve l’idée géniale et ma réponse fuse !
— Pas de soucis ! Tu connais mon tarif à la journée, pour les repas, je reste simple, c’est restau étoilé, une nuit en palace (eh ! J’habite à 30 kilomètres, moi !), mes frais de déplacement, etc.
Anaïs éclate de rire et m’annonce que le centre n’a pas de budget ! Zut ! Je ne pourrai pas m’enrichir cette fois encore !

Cliquer pour agrandir (Anaïs et l'auteur)

Plus sérieusement, sachant que les finances du centre ne prévoient pas ce genre de budget, je n’ai pas réfléchi et j’ai dit oui de suite. Quelle plus belle récompense que de parler de son métier et d’aider des enfants à écrire leur livre ? Certes, j’ai un emploi du temps surchargé, cependant il faut savoir se poser de temps en temps et surtout, laisser le cœur parler.

La réunion de briefing au centre
Ben, c’est pas tout, mais ce genre d’animation, ça s’organise ! Donc, rendez-vous fut pris au centre de loisirs pour rencontrer les deux animatrices responsables du projet et le directeur. Ce fut une belle après-midi et au passage, je suis resté très ferme sur un détail vital. J’ai exigé une cafetière et mon breuvage préféré à volonté pour assurer LA journée (notez bien ce « LA » en majuscules).

Cliquer pour agrandir. De gauche à droite, Lise, Michel et Charlotte

J’ai donc fait connaissance avec les deux animatrices, Charlotte et Lise, ainsi que de Michel, le directeur du centre. Tous les trois sont d’une grande gentillesse et nous avons discuté à bâtons rompus sur le thème imposé. Et là, aïe ! ça se corse. Ces dames avaient eu l’idée d’un voyage temporel depuis le Moyen Âge jusqu’à un futur très lointain, le tout devant reposer sur le thème de l’écologie. A priori, ça ne semblait pas très accessible, mais je vous rassure tout de suite, l’objectif a été atteint !
Cela dit, en fin de réunion, j’ai vite compris qu’une journée ne serait pas suffisante, alors j’ai fait l’immense sacrifice (quel menteur ! rires !) d’une seconde journée ! Ah, que ne ferai-je pas pour les enfants, hein ? Bref, retour à ce qui précède… j’ai bien insisté lourdement sur la cafetière, d’autant plus qu’il y aurait deux journées complètes à assurer et un troisième déplacement pour la remise du livre aux parents (c’est important pour la suite).


Un immense merci à mes éditeurs
Eh oui ! J’ouvre une parenthèse importante. Je dois un immense merci aux Éditions Élixyria et aux Éditions du 38. En effet, quand je leur ai parlé de ce projet, j’ai suggéré que ce serait sympathique d’apporter des livres pour les offrir aux enfants et à l’équipe d’animation. Laetitia et Didier ont dit oui tout de suite et m’ont fourni les petits livres pour enfants. De son côté, Anita en a fait autant pour les livres adultes. Bien sûr, les ouvrages étaient accompagnés par tous les marque-pages utiles et en nombre largement suffisant ! C’est franchement super et je les remercie du fond du cœur, car cela m’a permis de les offrir aux enfants. Et vous savez quoi ? Eh bien, ils avaient des étoiles dans les yeux quand je les ai donnés. Un moment magique !
Alors, j’adresse toute ma gratitude à mes deux maisons d’édition et leurs responsables. Votre générosité a touché les enfants comme les adultes. Merci.

La première journée
Et là, vous allez comprendre ! La veille de l’intervention, appel téléphonique d’Anaïs qui m’annonce sur un ton désespéré :
— Gilles, tu ne vas jamais le croire ! La cafetière du centre est cassée !
— Argh ! (c’est le cri étouffé que j’ai poussé)
Le temps de me rasseoir sur ma chaise, car oui, j’étais tombé à la renverse et je réponds.
— Ah la la ! J’annule tout ! C’est quoi ce délire ! Non, non et non, j’viens pas ! C’était dans le contrat ! etc. (vociférations habituelles d’un addict au café privé de son breuvage préféré).
Bon, vous me connaissez, je râle comme ça, mais je ne mords pas. Alors j’ai quand même assumé et, ô surprise ! Charlotte avait eu la riche idée d’apporter sa cafetière personnelle. Un très grand merci au passage !
Pour l’intervention proprement dite, je leur ai parlé de la chaîne du livre, du métier dans son aspect financier, des phases de l’écriture et de la structure du livre. Le centre avait imprimé toute la documentation que j’avais fabriquée pour l’occasion. C’est étonnant de voir comme ces enfants, âgés de 7 à 11 ans s’y sont intéressés et ont bien tout compris. J’ai eu droit à de jolis dessins que j’ai conservés et à une boîte à questions, bien remplie. Bref, génial !
J’ai été gentiment invité à manger avec eux et les animatrices, quant au café, il était excellent et servi à volonté. Une première journée bien réussie et heureusement, on en avait prévu une seconde, sinon on n’aurait jamais pu tenir notre objectif.

La seconde journée
En début de matinée, je leur ai appris à rédiger succinctement un synopsis, puis on a attaqué la création des personnages et ainsi de suite. Le reste de la journée a servi à écrire les prémices de leur livre, selon leurs idées et leurs propositions. Bien entendu, je ne les ai pas abandonnés en cours de route et je me suis contenté de les guider puis de leur fournir quelques pistes afin de ne pas les laisser dans quelques impasses, d’autant plus que le thème était compliqué pour les plus petits.
Résultat, une bien belle histoire a vu le jour et de quoi faire un chouette livre pour enfants. De retour à mon bureau, j’ai repris le texte et géré la mise en forme, la réécriture, modifié un peu la syntaxe et inséré une typographie professionnelle pour en faire un véritable ouvrage. Normal, leur travail méritait que j’y apporte toute mon attention.

Et la suite ?
Ces jours-ci, les enfants vont faire les dessins qui serviront d’illustrations et de première de couverture. Une fois scannés, ils me seront envoyés par le centre afin que je les intègre au texte déjà prêt. Ensuite, je retournerai le tout à Charlotte. Ce sera à la Mairie de jouer via leur service documentation, afin que ce livre devienne un bel objet dont les enfants seront fiers.
Ce vendredi soir, vers 18 h, j’y retourne afin de présenter le livre aux enfants et surtout à leurs parents qui ont été invités pour l’occasion. Ce sera certainement une belle fête et leur travail sera mis à l’honneur. En conclusion, je suis très fier de mes petits écrivains en herbe et j’ai hâte de voir la réaction de leurs familles lors de la remise. Ce sera encore un moment intense en émotions.
Je sais aussi que le centre a décidé de faire une vidéo pour reprendre le scénario du livre et ce projet sera finalisé vers la fin août. Je trouve l’idée vraiment top ! À suivre, donc.

Conclusion
Ma très chère Anaïs, je te remercie d’avoir pensé à moi pour cette animation. J’ai pris beaucoup de plaisir à intervenir et à aider les enfants à créer de toutes pièces leur beau projet. Merci à Charlotte et Lise, pour leur soutien de chaque instant le travail important qu’elles ont fourni en amont et tout ce qui reste encore à faire. Merci à Michel, pour ton accueil et ta sympathie. Vous l’avez compris, il en faut peu pour me rendre heureux et apporter de la joie dans le cœur d’un enfant, ça n’a pas de prix. Donc, un immense merci à toutes et tous !

P.S. 1 : Remerciement spécial à Charlotte pour sa cafetière et son excellent café ! Non, je n’insiste pas, mais… bon… fallait le dire !

P.S. 2 : On remet ça, l’année prochaine ?

Excellente journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.