mardi 20 février 2018

Le semeur d'âmes et... le semeur d'âmes !



Comme j’ai répondu plusieurs fois à la même question lors d’échanges privés, je m’empresse de tirer les choses au clair pour vous expliquer, encore une fois, pourquoi il existe deux versions, portant le même titre d’une même enquête du commandant Gabriel Gerfaut. Le semeur d’âmes existe bel et bien en deux opus et si vous ne suivez pas ce blog régulièrement, vous devez être perdu. Pourtant, vous allez voir, c’est tout simple !


Le semeur d’âmes, à l’origine
Les Éditions Harlequin avaient lancé un appel à textes reposant sur le thème général du Brésil, pays à l’honneur au salon du livre de Paris, en 2015. J’avais répondu présent avec une nouvelle qui s’intitulait O Semeador de Almasle semeur d’âmes, en français – qui avait rejoint les textes de mes collègues dans le livre broché, spécialement édité pour l’occasion. En juillet 2015, l’éditeur l’avait sorti en numérique et vous pouvez le trouver encore aujourd’hui sur toutes les plates-formes.
Depuis, j’ai pu récupérer mes droits sur le personnage de Gabriel Gerfaut grâce à la gentillesse des Éditions Harlequin et HarperCollins. C’est ainsi que j’ai pu poursuivre la série, sans oublier Le semeur d’âmes dont je souhaitais faire un véritable roman. Le but final était de publier les épisodes suivants, y compris Le semeur d’âmes après sa complète réécriture, chez les Éditions du 38, en numérique et broché. La nouvelle est donc devenue un roman à part entière, sous le même titre.

Est-ce la même histoire ou pas ?
Si la trame est identique, vous comprendrez facilement que l’on ne traite pas un scénario de la même manière en 34 ou en 465 pages ! D’un côté, vous avez une nouvelle et croyez bien que j’en suis très fier, car l’histoire est cohérente, et de l’autre, un roman qui m’a permis de développer l’intrigue, les personnages principaux et secondaires. Dans la version roman, vous serez en immersion totale au cœur du Brésil en général et de l’Amazonie en particulier. De même vous verrez qu’Adriana est présente et qu’elle franchit un cap important sur lequel je ne m’étendrai pas, afin de ne pas spoiler.
On ne peut pas comparer une nouvelle avec un roman, c’est indéniable, alors vous pouvez lire l’un ou l’autre, voire même les deux, vous obtiendrez deux plaisirs de lecture complètement différents, même si les deux récits ont la même origine. La nouvelle est percutante à souhait, le rythme rapide et le suspense à la hauteur des enquêtes de Gerfaut. Le roman reprend les mêmes ingrédients tout en adoptant un scénario légèrement différent avec des actions plus présentes, un suspense à couper le souffle tout en distillant de l’angoisse à chaque page ou presque.

Conclusion
Même si vous avez déjà lu la nouvelle, n’hésitez pas à lire le roman. En effet, vous passeriez à côté d’une évolution des personnages principaux, que ce soit Gabriel ou Adriana, sans oublier Paul. Vous avez donc le choix ! Format court ou long, j’ai aimé écrire ces deux récits et j’espère qu’ils vous plairont, quelle que soit la longueur que vous retiendrez.


LE SEMEUR D’ÂMES
Les enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut
Version nouvelle - Numérique - Éditions Harlequin / HarperCollins


Genre : Thriller
Nombre pages : 34 pages
Prix numérique : 0,99 €
Date de parution : Juillet 2015 (toujours disponible en téléchargement)

Résumé
L’humain n’est pas la pire des créatures...
Et s’il s’était trompé ? S’il avait mis derrière les barreaux un innocent ? Le commandant Gabriel Gerfaut ne peut y croire. Fausto Negro est un tueur, de la pire espèce. Dès lors, comment expliquer la reprise des meurtres portant la marque abominable de son mode opératoire ? Pour éviter la libération du tueur en série qu’il a enfermé, Gabriel doit partir d’urgence à Manaus, au Brésil. Sur place, déjà une huitième victime. Une jeune fille, quinze ans à peine, de la tribu des Jivaros. Afin d’empêcher un monstre de sortir de prison, Gabriel Gerfaut va devoir s’enfoncer au cœur de la forêt amazonienne pour traquer son imitateur. Mais dans l’ombre de la jungle se cachent bien des créatures...



LE SEMEUR D’ÂMES
Les enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut - Tome III
Version roman - Numérique et broché - Éditions du 38


Genre : Thriller
Nombre pages : 465
Prix numérique : 6,99 € (en promo à 3,99 € pendant les précommandes jusqu’au 01/03)
Date de parution :  1er mars 2018

Résumé
2013
Le commandant Gerfaut, missionné par Interpol, aide l’inspecteur Vasco da Silva à mettre en prison le plus grand tueur en série brésilien, Fausto Negro, alias Le semeur d’âmes.
2015
Da Silva rappelle Gerfaut en urgence. De nouveaux meurtres, avec le même mode opératoire, terrifient la ville de Manaus. Fausto Negro invoque l’erreur judiciaire et ses avocats le feront libérer dans 15 jours. Les enquêteurs, pressés par l’inexorable ultimatum, doivent tout faire pour s’y opposer. Ils livrent alors une bataille sans merci contre le temps tandis qu’Adriana, l’assistante de Gerfaut, cherche des preuves à São Paulo. Comment Le semeur d’âmes pourrait-il encore tuer alors qu’il est en prison ? Si ce n’est pas lui, qui est le fauve sanguinaire qui sème des cadavres à Manaus ? Quand on enquête au cœur de la forêt amazonienne et des ethnies les plus redoutables, on risque aussi de réveiller des forces surnaturelles.
Mais pour le commandant Gerfaut, l’invisible est presque devenu une routine.


Belle fin de soirée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.