mardi 12 septembre 2017

La collection, 38 Rue du Polar, vous connaissez ?



Eh bien, il est temps de vous faire part d’une information sympathique et importante. Cela me trottait en tête depuis quelque temps et j’avoue que j’ai pris beaucoup de recul. Alors, voici la première bonne nouvelle officielle de ma rentrée. Grâce à mon éditrice, je prends la direction littéraire de la collection 38 Rue du Polar, aux Éditions du 38. Et je vous en dis plus, tout de suite !


Mon expérience d’auteur
Si vous étiez présent à mes débuts, vous savez que j’écris depuis 2011 en professionnel et mon but était d’en vivre. Je me souviens que cela a beaucoup fait rire et parler dans mon dos, surtout de la part d’éminents « collègues », toujours prêts à vous enterrer dès que vous refusez de suivre le troupeau. Peu importe ! Après six longues années, le but est (presque) atteint. Après avoir publié à compte d’éditeur une vingtaine de romans et plus de quatre-vingts nouvelles, je pense pouvoir dire que j’ai une certaine expérience, pour le moins basique, du monde éditorial.
J’ai eu la chance de travailler avec de grandes maisons et des éditrices de choc. Comment ne pas remercier aujourd’hui Karine L., Sophie L., Dominique B., qui m’ont appris mon métier, chacune à sa manière ? Mesdames, je ne vous oublie pas et vous associe à cet instant de joie.
Si je ne renonce pas à ma carrière d’auteur, bien au contraire, je souhaitais aussi progresser et en savoir plus sur l’envers du décor. Élargir ses compétences, acquérir de nouvelles connaissances sont des composantes essentielles de la vie d’un auteur.

Les Éditions du 38
Tout a commencé avec une rencontre et une personne, Anita Berchenko, éditrice et directrice de ma maison d’édition principale actuelle. La confiance et l’amitié ont logiquement découlé du travail sérieux et approfondi sur plusieurs de mes titres publiés. Aujourd’hui, Anita est mon éditrice et le restera, même si je poursuis certains buts sur lesquels je l’informe régulièrement. Il ne faut pas rêver, un auteur doit aussi avancer, avoir une ambition mesurée comme une stratégie solide, et pour ma part, je n’oublierai pas le rôle prépondérant que les Éditions du 38 auront joué dans ma progression.
Cette maison propose un catalogue riche et varié, de la romance au thriller en passant par l’historique. En ce qui me concerne, c’est le côté romans policiers qui me captive beaucoup plus, puisque vous le savez, c’est mon fer de lance. Si vous ne connaissez pas encore cette maison, je vous invite à vous rendre sur leur site où vous découvrirez toutes les collections ainsi que mes collègues, dont certain(e)s sont des pointures !
Éditions du 38 : https://www.editionsdu38.com/

38 Rue du Polar
C’est donc au sein de cette collection que vous trouverez la plupart de mes titres, car c’est ici que sont publiés les romans noirs et les belles intrigues. Bien entendu, Anita Berchenko garde les clés de la maison, cela va de soi. Cependant, après maintes discussions et une confiance totale entre nous, elle a eu la gentillesse de m’en confier la direction.
Non, je n’ai pas la grosse tête et encore moins de fierté mal placée ! Je le dis en préambule pour calmer certains esprits retors. Bien au contraire, j’ai pleinement conscience de la charge de travail supplémentaire et de ce que cela implique. J’ai donc fait mes premières armes cet été, eh oui, sans rien dire et sous l’œil bienveillant d’Anita qui m’a guidé, expliqué et appris ce que représentait cette nouvelle fonction.
Ce qui me plaît énormément, c’est de pouvoir découvrir de nouveaux talents, de conseiller des auteurs en effectuant un editing sérieux et intransigeant puis de suivre leurs avancées.

Le fonctionnement et les manuscrits
C’est très simple. Si vous avez écrit un polar ou un thriller, vous pourrez l’envoyer aux Éditions du 38, mais attention ! Lisez soigneusement toutes les directives et respectez les impératifs techniques. Si vous passez cette étape, une première analyse sera effectuée par le comité de lecture qui me fera suivre les projets acceptés. Je donnerai mon avis final et prendrai contact avec les auteurs retenus pour la suite.
Je n’ai qu’un seul conseil à vous donner : Lisez et suivez toutes les prérogatives !
Page d’envoi des manuscrits : https://www.editionsdu38.com/manuscrits/

Dernières précisions
L’écriture est une passion, pas un loisir de dilettante, et je pense que cela parlera aux auteurs qui savent déjà qu’écrire exige un travail de fond très important. Je serai aussi dur avec mes collègues que je le suis pour moi-même et n’espérez aucun passe-droit. J’ai pris des engagements auprès de mon éditrice et je compte bien les assumer pleinement.
En résumé, respecter les deadlines, assurer un editing, s’investir dans la promotion, écouter les conseils, savoir se remettre en question, accepter de revoir partiellement un texte, recevoir les critiques, etc. si tout cela vous parle, ne vous effraie pas et, au contraire,  vous donne le sourire, alors n’hésitez pas à nous contacter, nous risquons de bien nous entendre.

Au plaisir de lire prochainement vos manuscrits !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.