mardi 24 mai 2016

La libertine et le prisonnier, le 3 juin !



Malgré le titre, il s’agit bien du roman dont je vous avais parlé il y a quelques temps et qui sera publié chez les Éditions Harlequin, dans la Collection HQN. Vous le savez, j’aime l’histoire et j’aime encore plus mêler mes fictions - qu’elles soient érotiques ou dans les registres du polar / thriller - aux vérités historiques. Cette fois, j’avais envie de romancer la légende autour d’un personnage qui a fait couler beaucoup d’encre, le masque de fer !


■ Le masque de fer a inspiré une profusion de livres, des ouvrages sérieux comme des romans, sans oublier de nombreux films. J’avais envie de traiter le sujet sous un aspect romancé, mêlant personnages réels et de fiction, en y ajoutant une griffe érotique et même sentimentale. Après tout, pourquoi se cantonner à l’aspect strictement historique ? D’autant qu’en ces temps reculés, les mœurs étaient bien légères, quoi qu’on en dise et que le sexe et l’amour, ont joué un grand rôle dans de célèbres affaires.
Vous découvrirez la charmante héroïne de ce roman, Isabella Bailly de Bransart, qui n’a pas froid aux yeux et qui sera entraînée dans l’imbroglio judiciaire qui figure parmi les plus mystérieux de notre passé.
Sexe torride, intrigues, amour et action sont les ingrédients de ce livre numérique que vous pourrez vous procurer dès le 3 juin. En attendant, les réservations sont ouvertes sur Amazon. Comme d’habitude, le blog sera mis à jour au fur et à mesure.


La libertine et le prisonnier
- Éditions Harlequin HQN
- ISBN :  9782280340670
- Genre : Historique et érotique
- Date de parution : 03/06/2016
- Édition : Numérique
- 257 pages
- Prix : 3,99 €


Résumé
Le masque de fer sera-t-il assez solide pour résister à la brûlure de ses baisers ?
Quelle pire punition pour une jeune femme gourmande et avide de plaisirs charnels que d’être enfermée pour le restant de sa vie dans un couvent ? Pour Isabella Bailly de Bransart, le châtiment que son père lui inflige est d’une cruauté sans nom. Soit, le comte l’a surprise dans une position très compromettante avec Hubert de Sailly, son cousin, et Augustin, le jeune palefrenier. La belle affaire ! Ne dit-on pas qu’il faut favoriser les échanges entre les nobles et le petit peuple ? Heureusement, dès son arrivée au Carmel Saint-Joseph de Vaugirard, Isabella a la bonne surprise de découvrir que la jeune femme qui partage sa cellule n’est autre que la fille de Mme de Maintenon, et que celle-ci pourrait bien lui permettre de s’échapper de cet enfer monacal. À condition, cependant, qu’elle accepte une mission de la plus haute importance : découvrir l’identité du mystérieux homme au masque de fer que Louis XIV retient prisonnier depuis de longues années…


Excellente journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.