vendredi 1 avril 2016

Karine, mon recueil N°1 des ventes sur Amazon !



Bien, cela pourrait aisément passer pour un poisson d’avril, mais non, mon recueil poétique, Karine, est bien classé numéro un des ventes en poésie sur Amazon. Cela fait toujours plaisir, d’autant plus que je n’en parle jamais. Je vous dis tout...


Le recueil Karine - La genèse
J’ai commencé dans l’écriture en me frottant à des concours littéraires, y compris en poésie et peu à peu, je me suis fait publier à compte d’éditeur. Après un premier thriller, puis un roman historique, je réussissais à faire éditer ce recueil qui m’est très personnel. Ne rêvez pas, la poésie n’est pas un genre qui attire et les éditeurs sont tous très frileux devant de tels ouvrages. D’ailleurs, de nos jours, qui s’intéresse encore à la rime et au symbolisme des mots qui témoignent souvent des états d’âme de leur auteur ? Oserais-je vous rappeler ces vers du grand de Musset ?

Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots.
(La nuit de mai - Allégorie du Pélican - Alfred de Musset)



Karine sur Amazon
Eh bien, il faut croire qu’il y a encore des amateurs, car c’est avec un grand plaisir que je vous annonce la première place de ce recueil sur Amazon. Certes, je ne dormirai pas plus riche ce soir, mais cela me touche particulièrement pour plusieurs raisons. Pour commencer, qu’un recueil contemporain soit en première place sur cette plate-forme, c’est sympathique. Ensuite, que la poésie existe encore, dans sa forme classique, et qu’elle survive aux autres genres littéraires, je trouve ça génial. Merci à mes lectrices et lecteurs fidèles !

Pour vous procurer le recueil Karine
Faites-vous plaisir, lisez les quatre commentaires et offrez-vous un instant de poésie pour moins d’un euro. Je vous donne un court extrait de ce que vous y trouverez.

[...]
Novembre viendra avec mes plaies,
Loin d’un univers oublié si sanglant,
Meurtri d’une pluie qui oubliera mai,
Poignard à l’âme tellement cinglant.

J’écouterai alors la boîte à musique,
Je n’oublierai rien en cœur défendu,
Et je laisserai l’hiver venir, tragique,
Couvrir de neige ma tombe perdue.

LA BOÎTE À MUSIQUE
(Extrait)


Conclusion
Après cette jolie première place en Poésie avec Karine, la première au classement général avec Que son règne vienne, je me surprends à rêver d’une première place au classement polar d’Amazon. Un rêve, dites-vous ? Oui... Mais j’aime faire des réalités de mes rêves.
Et puis, jamais deux sans trois, n’est-ce pas ?

Très belle fin de journée,
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.