mardi 1 décembre 2015

Mon bilan littéraire 2015 !



C’est toujours bon de dresser un bilan après un an de travail, d’autant plus que 2015 a été l’année de quelques virages importants dont certains ont été difficilement négociés. Cela dit, côté écriture et publications, je ne peux qu’avoir le sourire. Alors remontons le fil du temps ensemble si vous voulez bien...


Janvier
Même s’il n’y a pas de nouveautés en janvier, comme tout au long de l’année, vous imaginez bien que j’écris, j’assure le travail d’editing, les corrections et reprises, ainsi que les promotions des nouveautés, je réponds aux interviews, j’alimente ce blog, je suis les réseaux sociaux... Tout ce back office que vous ne voyez pas et qui est chronophage au possible !

Février
Le 6 février sort Une Saint-Valentin inoubliable (Éd. Harlequin). Je me suis régalé avec ce jeu de piste amoureux, mais vous êtes quelques-unes à soupirer en invoquant le manque de romance de ce texte. Il est vrai que j’aime particulièrement les polars et les thrillers. Ceci expliquant certainement cela !

Mars
Ah, quel mois ! Je suis très fier de vous présenter le tome 2 des enquêtes de Gabriel Gerfaut, Le mystère Lux et Umbra (Éd. Harlequin) ! C’est aussi l’ouverture de la page consacrée à Gabriel, sur ce blog, avec un dossier confidentiel qui vous plaît beaucoup quand je vois les statistiques.
Simultanément, je sors Double jeu mortel (Éd. VFB), un polar haletant reprenant une mécanique de politique-fiction et de guerre froide, remises, bien entendu, au goût du jour.
L’événement majeur reste le Salon du livre de Paris où je retrouve mes éditrices, mes collègues et pour lequel les Éditions Harlequin ont édité un recueil papier, Nouvelles do Brasil. Dans celui-ci, je signe O Semeador de Almas, la troisième enquête de Gabriel Gerfaut.

Avril et mai
Comme janvier, deux mois où j’effectue un abondant travail d’écriture, de corrections, de préparations sans oublier les tâches qui incombent habituellement à un auteur. Et je n’en dirai pas plus !

Juin
Les Jarlandins (habitants de Château-Arnoux) ne sont pas prêts d’oublier ce début d’été. En effet, je publie Meurtres à Château-Arnoux (Éd. Nelson District) en version intégrale papier et le premier tome numérique, Automne sanglant. Quelle joie ! Dans les mois qui suivent, j’assure de multiples séances de dédicaces, bien remplies et inoubliables grâce à mes lecteurs. À l’occasion de sa sortie, le roman bénéficie d’une réception officielle en mairie de Château-Arnoux, un moment d’émotion intense.

Juillet
Ceux qui ont lu le premier tome numérique de Meurtres à Château-Arnoux récupèrent enfin la suite avec la parution du tome 2 en numérique, Venise Pourpre. Les impatients se sont déjà jetés sur la version papier et donc le texte intégral.
Les Éditions Harlequin ont la bonne idée de sortir en numérique et en nouvelles indépendantes, tous les textes du recueil Nouvelles do Brasil. Ainsi, O Semeador de Almas devient Le Semeur d’âmes pour la plus grande joie des fans de Gabriel Gerfaut qui n’ont pu venir au salon de Paris.
Fin juillet, vous pouvez déguster les aventures de Katia, cette charmante slave si sexy et héroïne de la série érotique de l’été, Sexcort (Éd. Harlequin), en 11 épisodes.

Août
Ni plage, ni soleil et encore moins de vacances. Juste la routine littéraire d’un auteur assidu et impliqué... Pendant que vous faites bronzette, j’écris, quand vous flânez, je corrige et ainsi de suite. C’est mon choix et je ne le regrette pas !

Septembre
Une rentrée sous forme de ballon ovale avec la coupe du monde de rugby. C’est la sortie de ma nouvelle, Le match de sa vie (Éd. Harlequin). J’ai aimé rédiger ce texte car je souhaitais traiter un aspect méconnu du sport et très loin des attraits ostentatoires d’un calendrier des Dieux du stade ! Et ça vous plaît... Mais vous aimez aussi le calendrier (sourire) !

Octobre
Et là, j’affiche un large sourire ! Quel mois, encore une fois. Déjà, vous découvrez la série érotique, Les plaisirs de l’Orient-Express (Éd. Harlequin), en 4 épisodes. Et vous aimez beaucoup cette période à en lire vos messages. C’est noté !
C’est principalement le mois où l’on reparle de notre cher Gabriel Gerfaut, car en octobre, c’est la grosse surprise de l’année ! Le Groupe France Loisirs publie mon thriller, Que son règne vienne, en version papier et le diffuse dans l’Hexagone via son club et ses boutiques. Quel bonheur et j’avoue que j’ai encore du mal à m’en remettre.

Novembre
Un mois difficile sur le plan personnel qui m’a momentanément mis en mode pause forcée. C’est décidé, l’an prochain et à la même époque, je passerai en mode hibernation. Côté littérature, de belles reprises et de gros projets mis sur les rails, constituent l’essentiel de la production, sans oublier le sempiternel travail de fond quotidien.

Décembre
Le 4 décembre, les Éditions Harlequin publieront le recueil Intégrale sexy rugby avec les 9 nouvelles et, le même jour, le recueil Trois belles histoires de Noël.
D’ici à la fin de l’année, il y aura sans doute d’autres actualités, d’autres infos et il suffira de revenir sur ce blog pour en prendre connaissance.

■ ■ ■

Bilan de l’année
2015 aura été riche en événements, en publications diverses, en interviewes et en travail d’écriture pour l’année à venir. L’an dernier, j’avais décidé de m’orienter vers la publication papier et des essais ont été transformés, avec plusieurs ouvrages parus chez différentes maisons d’édition. C’est bien entendu un objectif que je maintiens pour 2016 et qui se confirme actuellement.
Des problèmes personnels m’ont empêché de mener à bien d’autres projets qui me tenaient à cœur. Ce n’est que partie remise, bien entendu.
Pour ne rien vous cacher, je vais avancer sur deux axes principaux, les mêmes que précédemment, en me donnant les moyens de convaincre le monde éditorial tout en préservant certaines de mes collaborations actuelles.
C’est une évidence, je resterai fidèle aux Éditions Harlequin pour l’érotisme et pourquoi pas, avec quelques incursions dans l’univers de la romance qui me tente toujours autant. Je vais aussi concentrer mon énergie sur mon genre préféré, les polars et thrillers. Pour respecter leur ligne éditoriale, il va de soi que je placerai les derniers, ailleurs.
Cette année, France Loisirs a été une merveilleuse surprise pour moi et une grande fierté. À l’heure où j’écris ces lignes, j’ignore si l’aventure se poursuivra avec eux, mais il est clair que j’en serai très heureux et sur ce point, je n’en sais pas plus que vous.
Bien entendu, je n’oublie pas les Éditions Nelson District et VFB, avec qui je continuerai une étroite collaboration l’an prochain. Les projets sont déjà, soit finalisés et en attente, soit prêts pour l’écriture, ou encore, en cours de correction / reprise.
Pour vous faire marronner un peu, je ne vous dirai pas tout ce que j’ai écrit au cours de ces douze mois passés et qui sera à paraître l’an prochain, voire en 2017.
C’est donc un bilan très positif dans l’ensemble et sans tomber dans l’autosatisfaction, je suis content du travail accompli et du chemin parcouru. Passons aux chiffres !

2015 en chiffres (du 01/01 au 30/11/2015)

Publications
- 27 parutions dont 25 individuelles, toutes à compte d’éditeur
- 4 romans dont 2 en papier
- 2 séries érotiques
- Soit +/- 2527 pages parues
- Soit +/- 4,6 millions de caractères
Les blogs littéraires
- 121 nouvelles chroniques dont plus de la moitié en coup de cœur.
Amazon
- 157 commentaires, dont :
            - 72 en 5 étoiles
            - 59 en 4 étoiles
            - 23 en 3 étoiles
            - 2 en 2 étoiles
            - 1 en 1 étoile
- En additionnant les deux premiers, satisfait (4 ét.) à très satisfait (5 ét.) : 131 commentaires, soit 83 % de lecteurs contents de leur achat.

■ ■ ■

Conclusion
J’aimerais tout d’abord remercier mes lectrices et lecteurs, toujours présents et de plus en plus nombreux. Votre soutien m’est indispensable et sans vous, je n’existerai pas !
J’ai aussi une pensée pour mes collègues auteurs et je ne peux tous les citer, car j’en oublierai certainement et ce serait navrant. Merci pour votre aide, votre présence même dans les pires moments, vos bons conseils et la super ambiance qui nous permet d’avancer ensemble alors que nous travaillons chacun de notre côté.
J’en profite pour glisser quelques mots aux blogueuses et blogueurs littéraires, les anciens comme les nouveaux, avec qui je coopère régulièrement. Au plaisir de vous retrouver pour une prochaine chronique ou tout simplement lors d’une discussion.
Enfin, j’adresse toute ma gratitude aux quatre maisons d’édition déjà citées plus haut - les Éditions Harlequin, le Groupe France Loisirs, Nelson District et VFB - et leur renouvelle ma confiance la plus absolue. Merci pour votre sérieux, tout ce que vous m’apprenez au fil du temps et le plaisir que je prends dans notre collaboration ou nos échanges. Comme mes lecteurs, sans mes éditeurs, je n’en serai pas là.

Belle journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.