lundi 1 décembre 2014

À quatre doses de la mort, nouvelle chronique !



Et à nouvelle chronique, nouveau blog ! C’est avec plaisir que j’ai découvert le retour de lecture signé par Joe sur son blog, Le blog littéraire de Joe, concernant mon prochain polar, À quatre doses de la mort, à paraître chez Nelson District, ce 5 décembre. J’ai apprécié le ton sympathique de l’ensemble et je réponds plus loin à votre remarque.


Un grand merci Joe pour votre commentaire que j’ai trouvé sincère et objectif. J’ai bien noté votre appréciation et je comprends que l’intrigue n’était pas assez fouillée à votre goût. Allez, pour ma défense, je dirai simplement que je cherchais le rythme et que je souhaitais faire court pour cette première collaboration avec Nelson District. En règle générale, mes textes sont beaucoup plus long, ce qui me permet de distiller une intrigue plus profonde et moins évidente à résoudre. Je ne saurai trop vous conseiller de me lire dans d’autres registres et vous avez le choix dans mes publications. N’hésitez pas à contacter mes éditeurs via la section Service presse, puis demandez le roman ou les nouvelles de votre choix. Ensuite, vous comprendrez mieux mon propos.
Quoi qu’il en soit, je vous accueille avec plaisir dans mes pages réservées aux blogs de référence, Avis des lecteurs et Blogs littéraires. Encore merci pour votre chronique !


À QUATRE DOSES DE LA MORT

Résumé
En randonnée dans les grandioses paysages corses, tout bascule. Un cri dans la nuit. Marc Risolini ne peut éviter l'accident. Et Claire va mourir s'il ne se dépêche pas. Au même moment, les diamants de la célèbre famille de Chazel ne sont plus une rumeur, ils sont devenus un butin.
Et alors qu'il court à perdre haleine dans le maquis, Marc va devoir faire face à un autre genre de danger, mêlé à un groupe hétéroclite : Luigi, Albert, Cendrine, Estelle... Une longue course, alors que Claire n'est qu'à quatre doses de la mort.


Bonne journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.