samedi 4 octobre 2014

STAN chez Viou et ses drôles de livres !



Stan, c’est mon thriller publié en mars 2014 chez VFB Éditions et qui vous a fait voyager à un rythme effréné dans une enquête internationale des plus périlleuses. Stan, homme d’honneur et tueur sans pitié, Fabian le flic obstiné, leur relation étrange... Vous avez aimé ! Le blog littéraire, Viou et ses drôles de livres, a lu ce thriller et signé une très belle chronique.


Viou et ses drôles de livres est un blog de référence sur ce site et les chroniques signées par Viou sont toujours les bienvenues. Je vous rappelle que vous pouvez les retrouver en page Avis des lecteurs pour les romans, ou encore en section Blogs littéraires, où tous les commentaires sont listés.
Chère Viou, je vous le confirme, je passe toujours beaucoup de temps en recherches avant de passer à l’écriture proprement dite. Si j’aime écrire de façon ininterrompue, je ne peux me permettre de dire des bêtises et avant cette phase, je passe des journées à réunir les informations nécessaires, à prendre des notes, à vérifier et à éclaircir mes doutes. À mon avis, un roman est une fiction issue de l’imaginaire de l’auteur, mais il doit aussi reposer sur des bases possibles, crédibles et avérées.
Pour ma part, j’ai toujours considéré mes lecteurs avec beaucoup de respect et si je ne sais pas tout, je pense qu’il en est de même pour eux. Passer du temps à rédiger des notes de bas de page pour expliquer, commenter, décrire plus en détails, démontrer, etc. est gage de la crédibilité du texte.
Quant à la violence de ce roman, je m’en étais déjà plusieurs fois expliqué. Partant du principe que la véracité des scènes est une chose importante à mes yeux, je n’aime pas édulcorer la réalité des actions, aussi violentes puissent-elles être. Sinon, on tombe rapidement dans la romance et un côté fleur bleue qui n’a rien à faire dans un thriller. Les avis sont partagés et j’ai fait un choix auquel je me tiendrai. Par ailleurs, concernant la violence des triades chinoises, je suis largement en dessous de la vérité, dixit un lecteur d’origine chinoise... Ça laisse songeur !
Encore un grand merci pour cette chronique, Viou, qui m’a énormément fait plaisir ! J’espère que vous continuerez à me lire.
Blog Viou et ses drôles de livres : http://viou03etsesdrolesdelivres.blogspot.fr/


Résumé
Samedi 6 juillet 2013, 17h30.
C’est une belle après-midi d’été et Marseille somnole tranquillement au gré du soleil et d’une température encore trop étouffante.
Quand le commandant Fabian Galardino de la criminelle apprend qu’un autobus de la ville a été la cible d’un attentat, il se rend immédiatement sur place. Il découvre un véritable carnage, perpétré par deux tueurs chinois lourdement armés, où sept personnes ont été tuées, y compris Isabelle, son ex-femme. Bien que divorcé, Fabian espérait secrètement la reconquérir un jour prochain. Effondré, il est mis en congé par son divisionnaire, Marcel Lagrange.
Deux jours après ce drame, Stan, le tueur en série surnommé Le Nettoyeur, s’évade des Baumettes. Cet ancien officier de la Légion Étrangère a été condamné pour les assassinats sauvages d’une ribambelle de dealers marseillais. La mort de sa fille de quatorze ans ayant succombé à une overdose et le suicide de son épouse l’ont poussé à commettre cette terrible hécatombe par vengeance. Pour l’avoir arrêté une première fois, le commandant Galardino est rappelé d’urgence et on lui demande de retrouver Stan, toutes affaires cessantes.
Fabian en profite pour garder un œil discret sur l’attentat du bus dont l’enquête est dirigée par son meilleur ami et adjoint, le capitaine Guy Larboise. Chez l’un de ses indics, il rencontre Sonia Vecchia, une journaliste d’investigation indépendante qui va le mettre sur une piste très inquiétante, alors que de son côté, Stan semble avoir complètement disparu.
Dessaisi et suspendu suite à une opération de police mal organisée, Fabian Galardino ne renonce pas et poursuit malgré tout ses investigations qui l’emmèneront au bout du monde, du Liban à la Chine, en passant par la Corée du Sud.
De nombreuses questions assaillent sans cesse son esprit. Pourquoi Stan s’est-il évadé et comment a-t-il pu disparaître sans laisser de traces ? Que viennent faire des chinois dans un règlement de comptes à Marseille ?
Entre l’attentat, un deuil douloureux, Stan en cavale, plusieurs tentatives d’assassinat, une prostituée chinoise qui parle un français impeccable, un trafic de stupéfiants qui repose sur une nouvelle héroïne plus pure que jamais et de rares indices parfois contradictoires, Fabian comprend rapidement qu’il a mis les pieds dans un véritable nid de frelons.
Un nid de frelons asiatiques, bien sûr…


Bonne journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.