lundi 27 octobre 2014

Interview de Dominique A. B. - Éditions Nelson District !



C’est toujours difficile d’obtenir une interview d’une éditrice car ne pensez pas que le travail d’éditeur soit de tout repos ! Cette interview est la troisième du genre et j’en suis ravi. Dominique A. B., la directrice éditoriale de Nelson District, a eu la gentillesse de prendre le temps d’y répondre et je vous donne ci-après le fruit de ses réflexions, principalement sur notre petit monde.


Avant de lui céder la parole, je vous précise que cette interview est survenue au tout début de notre rencontre. En effet, Dominique a accepté mes textes et nous avons commencé une collaboration étroite, reposant sur le respect et la richesse des échanges. Nelson District est une jeune maison, mais aux âmes bien nées...
En préambule, je ne pourrai que vous conseiller d’envoyer vos manuscrits mais attention, la moulinette Nelson District ne se satisfait pas d’approximations et de travail en dilettante ! Vous avez une page Conseils sur ce blog, commencez par la lire avant de soumettre votre projet. Chez Nelson District, vous trouverez une oreille attentive, une éditrice très sérieuse et carrée, alors soyez professionnel et ce sera une très belle aventure. Chers collègues auteurs, vous voici dotés d’une bonne adresse, sérieuse et d’avenir !

Interview de Dominique A. B. - Directrice éditoriale NELSON DISTRICT

■ Quel regard portez-vous sur le monde de l’édition aujourd’hui et selon vous, quels seront les grands virages de la prochaine décennie ? De même et dans cette optique, comment voyez-vous l’évolution des auteurs pour cadrer à une éventuelle évolution ?
L'édition connaît en ce moment de grands bouleversements. Le monde traditionnel du papier est chamboulé avec l'arrivée du numérique. Non seulement au niveau des livres, les e-books, mais aussi en terme de promotion et de marketing. Les éditeurs en place doivent s'adapter et se réinventer, les nouveaux se cherchent un modèle économique.
Impossible de nos jours pour une maison d'édition de se passer des outils que sont Internet, un site Web, les réseaux sociaux. Sans community management, pas de communauté, pas de propagation virale de l'info, pas de blog, de commentaires lecteurs… Le monde évolue très vite, avec des technologies qui émergent et mutent tous les jours. La planète s'adapte, et le monde du livre devra le faire aussi. S'adapter et évoluer, c'est ce que fait l'homme depuis qu'il existe.

■ Que pensez-vous de l’arrivée du numérique dans le monde de l’édition et, selon vous, faut-il le considérer comme un apport positif, un simple complément ou un cannibalisme de l’édition papier ?
Pour moi, en termes de livres, le numérique et le papier vont trouver leur stabilité et coexister. Je pense que c'est indéniablement positif, sans qu'il soit pour l'instant absolument obligatoire d'en passer par là. On peut avoir des publications qui sont à la fois faites sur les deux supports, ou seulement en numérique, ou seulement en papier.
De même que chaque type de livres a son type de lecteurs, chaque support a son public. Que ce soit pour des questions pratiques : poids des livres, place dans la bibliothèque, ou pour des questions esthétiques, toucher d'une couverture, odeur d'un livre, ou encore par préférence personnelle, par envie ponctuelle, peu importe. Pour moi il n'y a pas à choisir l'un ou l'autre. J'ai les deux chez moi, parfois en double, et je pense qu'il en ira encore longtemps ainsi.

■ Pourriez-vous dire quelques mots sur votre maison d’édition, son historique même succinct, son développement, etc. ?
Nelson district est une jeune maison numérique créée en février 2014, qui se consacre aux romanciers provençaux. Pure-player, elle fait parfois des incursions dans le monde du papier, mais ce n'est pas sa vocation ni son cœur de métier. Ce qui importe, c'est de permettre à des auteurs d'exister, à des textes de se diffuser. Quel meilleur moyen que le numérique pour toucher des lecteurs un peu partout ? Et si Nelson District peut être un tremplin pour ses auteurs, tant mieux.

■ Pourriez-vous nous expliquer votre politique éditoriale, votre modus operandi, vos choix dans les auteurs que vous acceptez de publier et les genres littéraires que vous diffusez ?
Ici, on cherche des auteurs qui savaient écrire bien sûr, mais aussi qui ont envie. Envie d'avancer, de progresser, de vivre l'univers du numérique, d'interagir avec leurs lecteurs, d'être énergiques et vaillants, actifs, et d'être dans une dynamique éditoriale. Pas de râleurs compulsifs neurasthéniques qui se complaisent à ronchonner sur leur verre à moitié vide, engoncés dans leur ego.
Il faut qu'il y ait un feeling entre l'auteur et l'éditeur, car le travail doit rester agréable. Je ne dis pas que tout est toujours facile, mais on doit prendre plaisir à ce que l'on fait. Même s'il y a des obstacles à franchir, nous les franchirons main dans la main, et dans la bonne humeur.

■ Quelle est votre politique mise en place pour la promotion de vos œuvres et qu’attendez-vous de vos auteurs pour vous accompagner dans cette démarche ?
La promotion se fait essentiellement au travers des blogs et des réseaux sociaux. D'où l'importance pour l'éditeur d'avoir un auteur présent sur la toile, qui travaille avec lui, partage ses posts, et interagit avec ses lecteurs.
Je trouve qu'il est plaisant pour un lecteur de pouvoir laisser un petit mot sur le mur d'un auteur, et d'avoir une réponse de sa part. Ça le rend un peu plus concret, le dévirtualise.

■ Comment un jeune auteur, même débutant, peut-il vous soumettre un manuscrit ? Avez-vous des prérogatives très précises, quel est votre délai moyen de réponse, comment votre comité de lecture fonctionne-t-il, etc ? Merci de nous éclairer sur cette partie souvent méconnue par les auteurs.
Nous examinons les textes que nous recevons au fil de l'eau. Nous attendons vos manuscrits ;-) Tout sur les modalités à cette adresse :


Pour contacter Nelson District
Vous pouvez utiliser ce blog. Vous aurez toutes les informations utiles en pages Mes éditeurs pour les coordonnées, ou Relations éditeurs, pour les découvrir de façon plus personnelle avec, par exemple, le petit mot de l’éditeur.

Site Nelson District : http://www.nelsondistrict.fr/
Nelson District sur Twitter : https://twitter.com/_NelsonDistrict
Nelson District sur Google Plus : https://plus.google.com/u/0/114351296561792109414/

Bonne journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.