mardi 26 août 2014

Trois chroniques pour YEM !



Cela a commencé hier soir, en fin de journée, puis ce fut ensuite en cours de soirée et pour terminer, ce matin ! Oui, les amis, pas une ou deux, mais c’est bel et bien trois chroniques qui sont arrivées pour YEM ! Et non des moindres... Pour vous faciliter la lecture et ne pas vous envahir d’articles, j’ai préféré parler des trois sur un même billet. C’est parti !


Sébastien TISSANDIER

Sébastien Tissandier est un auteur de talent qui défraie régulièrement les chroniques. Il avait eu la gentillesse de lire Stan et il avait franchement aimé ! (pour lire sa chronique, n’hésitez pas à visiter la page Blogs littéraires, tous les commentaires me concernant sont répertoriés et vous les retrouverez facilement).
Cette fois, Sébastien a lu YEM et j’ai été ému par son retour, ce qu’il en dit et de quelle manière. Alors, je te rassure, Sébastien, si tu as pleuré en lisant, j’en ai fait de même en l’écrivant. La sensibilité n’appartient pas qu’aux femmes et savoir le montrer, en tant qu’homme, est bien une force et non une faiblesse ! Merci infiniment... Un avis 5 étoiles conclut généreusement cette magnifique chronique.

Morceaux choisis
- « ...Somptueux. Bouleversant. Addictif. Tels pourraient être les 3 mots que j’emploierais pour parler de ce roman... »
- « ...Rares sont les livres qui parviennent à me faire pleurer d’angoisse ou de tristesse, et YEM, de Gilles Milo-Vacéri, est de ceux-là... »
- « ...Je peux simplement vous dire que j’ai été bouleversé par l’amour de Yem et Marc, bien différent des romances à l’eau de rose présentes dans d’autres romans, ainsi que par le dénouement tout simplement inattendu... »


■■■

THE SMALL WORLD OF THE QUEEN OF READING

The small world of the Queen of Reading est la nouvelle appellation de ce blog littéraire dont l’administratrice avait déjà bien apprécié Stan, même éditeur. Comme pour Sébastien, vous retrouverez cette chronique à la rubrique Blogs littéraires.
Belinda, l’administratrice, présente sa lecture avec des mots qui m’ont encore une fois profondément touché et comment ne pas s’émouvoir quand on réalise, en tant qu’auteur, que le but a été atteint ? D’autant plus quand il s’agit d’un roman aussi personnel que celui-ci !
En tout cas, désolé pour les deux infarctus, Belinda, j’espère faire aussi bien la prochaine fois et promis, je vous offrirai une boîte de kleenex, on se fait couler deux cafés et on pleurera ensemble !
Merci mille fois...

Morceaux choisis
- « ...Comment peut-on faire pleurer un lecteur rien qu'avec le prologue de son roman, 3 pages... »
- « ...Dès les 1ere lignes, j'ai eu envie de cajoler Yem, de lui mettre des œillères et l'empêcher de voir le mal qu'un être humain peu infliger à un autre... »
- « ...Merci, merci, Gilles pour ce magnifique roman, pour votre plume qui une fois de plus m'a fait chavirer, m'a émue et m'a fait pleurer comme une madeleine... »


■■■

VIOU ET SES DRÔLES DE LIVRES

La dernière chronique est arrivée ce matin et comme les précédentes, le ton, les mots, les commentaires m’ont vraiment ému. Sylvie, l’administratrice, a été très émue, comme moi en la lisant. C’est toujours quelque chose de fort lorsque l’on peut partager une émotion. Bien entendu, comme auparavant, cette chronique rejoint les autres dans la section Blogs littéraires et je suis très heureux, très fier aussi, de vous la présenter.
Enfin, savoir que Sylvie n’avait jamais accordé de coup de cœur avant YEM, m’a tout simplement comblé. Merci beaucoup !

Morceaux choisis
- « ...Un roman magnifique plein d'émotions, l'auteur nous fait ressentir un panel de sentiments tout au long de la lecture : joie, peine, horreur, émerveillement... »
- « ...Il y a longtemps que je n'avais pas lu un tel roman : j'ai eu un nœud au ventre tout au long du récit, les larmes n'étaient souvent pas loin (larmes de tristesse mais de joie aussi)... »
- « ... C'est la première fois que je mets une mention coup de coeur à un roman sur mon blog . Ce roman est plus que ça. Il fait partie de ces lectures qui nous marquent profondément et qu'on n'oublie pas... »


■■■

MES COMMENTAIRES

Bien, je ne vais en faire des tonnes ni jouer de la mandoline, mais ces chroniques, au même titre que les précédentes déjà publiées sur ce blog pour YEM, m’ont énormément touché, ému et vraiment fait plaisir. Je l’ai toujours dit, mon vœu le plus cher est de faire rêver mes lecteurs, de les emporter dans un maelstrom d’émotions, quel que soit le genre littéraire.
Alors quand le but est atteint, comme avec YEM, je ressens un bonheur dans mes tripes que je serai bien incapable de partager avec vous, que je ne saurai même pas décrire ou expliquer.
Ces cinq premières chroniques sur YEM donnent largement le ton de ce roman et décrivent parfaitement les émotions qu’il contient et qui, je le souhaite ardemment, vous emporteront vous aussi quand vous lirez YEM.

Merci, du fond du cœur.


Bonne journée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.