samedi 9 août 2014

Petits plaisirs entre femmes et Thomas Galley !



Thomas Galley est, je vous le rappelle, l’administrateur éclairé de La Bauge Littéraire, un site aux chroniques parmi les plus colorées que je connaisse et revendiquant, à juste titre, les teintes vives de la vérité et de l’objectivité, adoucies cependant par un nuage de franche poésie rempli de délicatesse.


Ce n’est pas pour rien que j’apprécie Thomas, son style et son blog. Par ailleurs, je vous invite à visiter La Bauge, je pense que vous me comprendrez mieux après avoir lu quelques commentaires de lecture. La rencontre avec le Sanglier sera obligatoirement positive et vous en ressortirez, comme moi, conquis par le style et les chroniques qui ne cèdent jamais le pas devant le mercantilisme ou l’absolution amicale.
Revenons à nos Petits plaisirs entre femmes, ma nouvelle passée au crible du Sanglier. Mon cher Thomas, un grand merci pour cette chronique et voici quelques détails que je souhaite éclaircir avec toi.
Le poil ne me pose pas de problème particulier, quoique... rires ! Cela dit, ce détail plein de piquant fait partie de l’histoire et nombreux sont ceux qui en négligent les aspects peu amènes, pourtant aptes à défriser une lecture ! J’en avais parlé avec notre amie ChocolatCannelle et écrit une chronique sur le sujet. Je te donne le lien si toutefois, tu ne l’avais pas lue.


Pour le reste, tu as entièrement raison. Cela dit, si je préfère insérer mes récits au cours de l’Histoire, quelle qu’en soit l’époque, ce n’est qu’un intérêt tout personnel à offrir des angles de vue un peu différents de ce qui est lisible en général sur le marché. N’étant pas historien, d’aucuns peuvent relever des erreurs dans mes textes et c’est tant mieux ! Si certains en doutaient, je ne suis pas une machine. Concernant tes remarques sur les Grands d’Espagne, je me souviens avoir lu, il y a longtemps - peut-être 1492 de J. Attali ? - que certains nobles s’étaient révoltés contre l’ordre établi de la Couronne et quelques-uns fréquentaient assidûment le bas peuple pour des raisons plus charnelles que diplomatiques...

Quoi qu’il en soit, pour te remercier et compte tenu de la qualité de tes chroniques dont je suis friand, tu fais ton entrée à une place d’honneur sur ce blog. Dorénavant, tes chroniques seront automatiquement annoncées dans la colonne de gauche de ce site et en permanence. Cela permettra à mes visiteurs de te connaître et de se régaler autant que moi !
Encore merci, tes mots m’ont énormément touché.

La Bauge Littéraire : http://postlucemtenebrae.eu/
Acheter Petits plaisirs entre femmes : http://www.harlequin-hqn.fr/ouvrage/petits-plaisirs-entre-femmes

Bon début de week-end à tous !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.