mardi 26 novembre 2013

Réécriture d'AFRICAMORPHOSE !



Ce roman d’aventures, Africamorphose, a été soumis à l’une de mes éditrices, Flore Geffroy-Kearley, qui dirige les Éditions Le Gaulois nomade. Le projet lui a plu et comme elle maîtrise son sujet, Flore m’a suggéré de revoir ce manuscrit en chamboulant sa ligne chronologique pour y insérer des flashes back.
J’avoue que je ne connaissais absolument pas cette technique d’écriture et elle m’a bien entendu guidé sur ce nouveau chemin apportant une construction différente au texte.
Et comme elle avait raison ! Le roman a maintenant un tout autre relief et met plus en avant la psychologie du personnage principal.

J’en reviens à ce que je disais il y a quelques jours. Les jeunes auteurs n’ont d’autres choix que d’écouter ceux qui savent et principalement leurs éditeurs. Personnellement, cette nouvelle technique m’a beaucoup apporté et j’ai encore progressé. Bien sûr, cela ne s’est pas fait tout seul et il a fallu quelques jours de travail pour parvenir à un résultat probant, même si tout était déjà écrit. Mais le jeu en valait la chandelle !

Je vous reparlerai d’Africamorphose le moment venu. Sachez simplement que ce roman parle d’Afrique, de nature, d’écologie aussi et porte un message humain en filigrane. De quoi passer quelques heures dans un joli voyage vers des contrées inconnues pour la plupart.

Donc, chère Flore, un grand merci pour votre aide et cette excellente leçon.

Pour conclure, je pense que je vais citer ces quelques vers de Nicolas Boileau, extraits de L’art Poétique (1674) et qui conviennent parfaitement aux auteurs.

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

Éditions Le Gaulois nomade : http://www.gaulois-nomade.com/

Bonne fin de journée,
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.