samedi 28 septembre 2013

Mon actualité à fin septembre et le programme de fin d'année !



Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que ce mois de septembre a été riche en publications !

Le recueil poétique Karine chez VFB Éditions.
Le recueil Les défis d’Angie, l’intégrale de la série, chez Harlequin – HQN.
Le recueil Destin de femmes chez les Éditions D. Leroy – Collection E-ros Bagatelle.
La série érotique La revanche d’Angie, en 14 épisodes, chez Harlequin – HQN.
Ce qui apporte son lot de tâches quotidiennes pour la promotion, le suivi, etc. et je ne me suis pas arrêté en si bon chemin...

Parmi les écrits finalisés et en comité de lecture actuellement, il y a les textes suivants.

YEM, un roman choc entre récit historique et fiction.
Meurtres à Château-Arnoux, un polar qui se déroule dans ma ville puis à l’étranger.
Africamorphose, un roman alliant aventures, écologie et voyages.
Opération Lupo Rosso, mon petit dernier, un polar qui se déroule en Sicile et qui évoque l’amitié entre deux hommes sur fond de Cosa Nostra.
Normalement, de un à trois de ces titres devraient être publiés avant la fin de l’année. Je vous en reparlerai quand les programmes seront arrêtés avec mes différents éditeurs.

Après les romans, je n’ai pas perdu de vue les nouvelles, en érotisme comme dans d’autres genres et j’en ai soumis une petite quinzaine. Elles sont donc en lecture et/ou en attente de programmation. Comme les romans, je vous informerai des dates de publication.

Enfin, dans les trois mois qui suivent, je mets à mon programme d’écriture une autre série érotique mêlant histoire et érotisme sans oublier un ultime roman dont l’écriture bouclera mon année littéraire. Année dont je dresserai le bilan une fois que toutes les publications seront programmées.

Par conséquent, ne vous étonnez pas si je suis aussi peu présent sur les réseaux sociaux ou si je mets plus de temps à répondre à vos messages. Il n’y a pas de secrets, l’écriture est chronophage et demeure ma principale priorité.

Excellent week-end à tous,
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.