mardi 16 juillet 2013

Un retour de lecture qui m'a profondément touché !



Je connais bien Isabelle Dewost-Bounan et depuis très longtemps, certes. C’est même l’une de mes plus anciennes et fidèles amies car nous étions au lycée ensemble, c’est tout dire !
Isabelle est une proche et sans doute penserez-vous que son avis ne compte pas, a moins de valeur pour cause de partialité, de manque d’objectivité ou que sais-je encore ! Pourtant, j’ai décidé de publier son petit commentaire qu’elle a déposé cette nuit sur mon mur Facebook, comme à son habitude, avec discrétion et gentillesse.
Je te remercie infiniment Isabelle, car je sais que tu es sincère et ton petit mot m’a énormément touché... Je t’embrasse bien fort.

Message d’Isabelle :
« Voila que j´avais gardé les deux romans de Gilles à lire pour les vacances, mais la curiosité m´a poussé à commencer la lecture de Il ne fallait pas faire pleurer le loup. ERREUR ! Je n´ai pu m´en décrocher et en trois jours, entre baignades et coups de soleil, le voilà terminé…
Je laisse donc passer quelques jours, mais n´y tenant plus, j´ouvre son deuxième roman  Maelys de Crozon – La malédiction, qui est dévoré en une journée et demi… Deuxième erreur, car il me reste des jours de congés et plus rien de bon à me mettre face aux lunettes !!!
Que j´ai adoré ces deux romans, aux personnages forts et courageux, ces rebondissements et aventures extraordinaires, ces éléments si éclairés (que ce soit sur les techniques militaires actuelles ou passées, sur la vie au XIIe siècle...), et bien entendu sur les loups.
La lecture est plaisante, agréable, on lit ces livres comme on regardait un film… les lieux et les personnages nous apparaissent en face, tellement ils semblent réels ; j´ai été réellement  bluffée !!!!
Bravo, non, bravissimo Gilles, ne t´arrêtes surtout pas d´écrire ! »

Pour vous procurer ces deux romans

Belle soirée !
Amitiés littéraires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous ! Merci d'avance.